Agrégateur de flux

Test Ultenic K10 : connecter une friteuse à air, est-ce vraiment utile ?

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 20:02

Après l’aspirateur robot T10, Ultenic veut faire parler de lui avec une friteuse à air nommée K10. Alors que ces appareils ont le vent en poupe, l’appareil parvient-il à se démarquer ? On l’a cuisiné pour savoir.

Source : Frandroid — Robin WYCKE

Cuisiner sans gras et rapidement, avec l’aide si possible d’un soupçon d’options connectées et du smartphone à portée de main : cela est devenu extrêmement tendance. Les appareils « Air fryer » (comprenez friteuse à air) se sont multipliés ces derniers mois avec la promesse de cuire sainement, rapidement et avec des efforts minimes de votre part.

Après avoir découvert l’aspirateur robot T10, nous avons testé le K10 de la marque Ultenic afin de savoir s’il pouvait tenir la dragée haute à Xiaomi et d’autres marques qui s’implantent sur la catégorie.

Un appareil élégant et compact

Le Ultenic K10 se présente sous la forme d’un appareil noir en plastique (30 x 26,49 x 30,5 cm). Le format est finalement assez compact et élégant pour un appareil qui s’apparente à un minifour et pourra convenir à de petites cuisines, en se calant dans un coin du plan de travail. Il repose sur quatre patins en silicone pour éviter que l’ensemble ne bouge et c’est efficace, à moins d’être réellement brutal dans vos gestes.

Source : Frandroid — Robin WYCKE

Autoproclamée friteuse à air, le K10 s’en donne en tout cas les allures et le gabarit avec son look de cube aux angles arrondis. Il se compose de plusieurs parties : l’écran tactile avec les commandes sur le haut, le moteur juste en dessous, puis une poignée couleur cuivre qui ouvre un tiroir de cuisson d’une capacité de 5 l. Au dos, on trouve un système d’aération avec une protection pour le tenir suffisamment à distance d’un mur (l’air expulsé est très chaud) et à l’intérieur du tiroir, évidemment la résistance de chauffe en spirale qui va cuire vos aliments.

Le tiroir du K10 arbore des parois recouvertes d’un revêtement antiadhésif (sans Bisphénol A). Il est fourni avec une grille en fer noire à positionner à l’intérieur sur les rebords pour ne pas que les aliments touchent le fond (notamment vos plats ou moules). Cela permettra aussi à l’air de circuler.

L’aération et le support pour éviter de coller l’Ultenic K10 au mur // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Le tiroir, qui s’ouvre en appuyant sur le bouton au-dessus de la poignée, et la grille se nettoient très facilement à la main. Vous pouvez également les passer au lave-vaisselle.

Sur le dessus du K10 se trouvent les différentes commandes avec le bouton marche arrêt en bas à droite, le bouton pour démarrer ou mettre en pause la cuisson juste à côté, 11 préréglages de programme, mais aussi les boutons plus et moins pour la température ou la durée qui entourent l’affichage numérique.

L’appareil se branche électriquement à l’aide d’un câble qui n’est pas très long (environ un mètre). Il vaudra mieux prévoir une prise à proximité de l’endroit où le K10 sera posé.

L’application : peu mieux faire

Pour mettre en place la partie connectée du Ultenic K10, il suffit de télécharger l’application Ultenic disponible sous Android comme iOS.

Ultenic

Télécharger Ultenic gratuitement APK

Vous ajoutez l’appareil à la liste et le connectez au réseau Wi-Fi du logement. Vous avez ensuite accès au même menu que celui qui apparaît sur l’appareil (la liste des catégories, le choix de la température, du temps de cuisson, le préchauffage ou maintien au chaud). Puis vous cliquez pour lancer la cuisson. Vous pouvez programmer une cuisson à distance, ce que vous ne pourrez pas faire sur l’appareil directement.

Des recettes sont proposées avec toutes les informations pour les réaliser étape par étape, les aliments et éléments nécessaires, la durée et la température. Vous pouvez même mettre des recettes en favoris pour les retrouver plus facilement.

Seulement, l’application est loin d’être peaufinée. La traduction est assez catastrophique (« La plus préférée », « La plus cuisinée », « Végtarien », le vouvoiement puis l’infinitif dans une même recette, « Donne 4 » pour 4 parts…). Mais c’est sans parler du classement des recettes par catégorie qui place le pain à l’ail ou la pizza dans la catégorie… desserts.

Si vous utilisez l’application iOS, vous aurez en plus la désagréable surprise d’avoir accès à des recettes heureusement en français, mais sans la fin des phrases puisque l’affichage n’a pas été étudié pour, même sur le grand écran d’un iPhone 13 Pro Max. Sous Android, le tout est plus abouti. Mais c’est bien le seul point positif.

Ultenic annonce une compatibilité avec Alexa et Google Assistant. Mais à part pour demander à l’appareil de commencer ou d’arrêter, on n’a pas trouvé ce que les assistants permettaient d’autre.

Idéal pour cuisine, peu utile à connecter

Le K10 se veut avant tout une friteuse sans huile pour le bien de votre santé, mais ce n’est pas sa principale force. Il sert à faire cuire à peu près tout ce que vous mettriez dans un four, grilleriez ou rendriez croustillant, mais avec le gain de temps du préchauffage (inexistant). Viande, pomme de terre, pizza, gâteau, croque-monsieur, toast, réchauffage de plat, maintien au chaud, etc. il peut tout faire. Il suffit de lui demander via l’application ou avec les commandes (11 préréglages) du dessus pour régler la température de ce minifour et la durée de cuisson.

Source : Frandroid — Robin WYCKE

L’écran est assez lumineux et l’on n’a aucun mal à suivre l’évolution de la cuisson avec l’affichage digital. Les icônes qui apparaissent permettent de se repérer facilement selon l’élément que l’on cuit.

On trouve donc des boutons pour la durée et pour la température de cuisson qui peut aller de 75 à 205°. Cela couvre la majorité des plats à cuire. Mais pas les produits — type pizzas congelées — qui nécessitent des températures supérieures. Il faudra pour cela passer par le menu « Keep Warm » qui sert aussi à décongeler au préalable ou bien opter pour une durée plus longue à plus basse température.

En revanche, les commandes ne vous permettront pas de planifier une cuisson. Pour cela, il faut passer par l’app. Une notification de l’application vous prévient quand la cuisson est terminée ou s’il faut aller remuer à mi-parcours. Vous entendrez aussi un bip émanant du K10.

Cuisiner sans huile (ni livret de recettes)

L’appareil annonce une puissance de 1500 W grâce à sa résistance en forme de spirale que l’on voit à l’intérieur, dans l’espace où se glisse le tiroir. Mais c’est sa technologie Dual-Air qui lui permet de cuire quatre fois plus rapidement qu’un four normal, dans des portions certes plus petites (3 à 5 personnes).

La résistance de 1500 W profite de la technologie Dual Fryer pour mieux cuire sans huile // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Le livre de recettes fourni a la mauvaise idée d’être uniquement en anglais, avec des mesures et doses en métriques anglo-saxonnes. Dommage, car il est de bonne qualité et assez complet. Mais Amazon le propose en français au format PDF à télécharger.

Les recettes de l’application sont, elles, en français… ou à peu près. Mais elles apparaissent parfois avec de la mauvaise traduction de mesures (des inches, des tasses, des onces de liquide, etc.).

Mais vous pouvez très bien vous passer de l’application ou du livre de recettes. Nous avons tenté le saumon frais dans l’Air Fryer qui s’est avéré cuit à la perfection. Réchauffer des plats se fait vite, vous pouvez également déposer des préparations dans des moules en tous genres sur la grille et faire cuire comme vous le feriez dans votre four. L’avantage réside énormément dans le temps de préchauffage que vous n’avez pas à attendre. Vous pouvez lancer un préchauffage si vous le souhaitez via la touche « Pre Heat ».

La promesse principale, c’est évidemment la cuisson des frites sans huile. Et le pari est presque réussi. Découpez vos pommes de terre en frite et jetez le tout dans le panier. Une fonction « Shake » vous indique quand il faut remuer à mi-cuisson. Cela va concerner les frites pour éviter qu’elles ne cuisent que d’un seul côté et surtout sèchent, les légumes, les onion rings ou encore les ailes de poulet, si vous renseignez le type de programme sur l’app ou sur le dessus du K10.

On notera cependant que notre première fournée de frites s’est montrée plutôt sèche. À la seconde, avec une cuillère d’huile ajoutée (mettez-la plutôt au fond avant de mettre les frites dans le panier), et en remuant bien à mi-cuisson, le résultat a été très réussi.

Pour tout ce qui sera friture, le K10 promet qu’il n’y a pas besoin d’huile. Nous vous recommandons cependant d’en ajouter au moins une cuillère selon la quantité et le type de friture.

Le K10 permet de cuire tous les aliments // Source : Ultenic

Vous pouvez poser les aliments en vrac sur la grille ou bien dans un plat, un emballage aluminium… C’est surtout le gabarit qui va limiter le choix, car les dimensions ne sont pas énormes. Mais cela peut suffire pour cuire un poulet d’une taille classique.

Prix et disponibilité de l’Ultenic K10

Le Ultenic K10 Air Fryer est disponible sur le site d’Amazon ainsi que sur celui de Darty, Cdiscount et bien d’autres à partir de 89 euros.

La Ultenic K10 est disponible à 129 euros sur Amazon
Catégories: Mobile

Utilisez-vous un assistant vocal ? – Sondage de la semaine

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 18:02

L'utilisation d'un assistant vocal n'est pas forcément la chose la plus répandue qui soit. C'est pourquoi nous avons voulu vous demander si vous en utilisiez un ou non, dans le cadre de notre sondage de la semaine.

Google Assistant est disponible par défaut sur la Gen 6

En matière d’assistants vocaux (Google Assistant, Alexa, Siri…), on peut parfois avoir l’impression qu’il existe deux types de personnes : celles et ceux qui s’en servent à tout bout de champ et les autres qui n’en ont pas du tout l’usage.

Mais qu’en est-il réellement ? Du côté de celleux qui l’utilisent, on peut sans doute distinguer les utilisateurs frénétiques, qui ont connecté l’intégralité de leur domicile et l’utilisent donc quotidiennement, des utilisateurs plus modérés.

Quant à celles et ceux qui ne les utilisent pas, on peut imaginer plusieurs causes : ils ne connaissent pas plus que ça l’usage, ne savent pas trop quoi faire avec ou même, ils ou elles ont peur de les utiliser. Les scandales autour d’écoutes par des humains de Google Assistant et Siri n’ont pas dû beaucoup aider.

Utilisez-vous un assistant vocal ?

Nous étions donc curieux de vous demander quel est votre usage d’un assistant, dans le cadre de notre sondage de la semaine. Êtes-vous adepte de la pratique ? Si non, pourquoi ?

Chargement Utilisez-vous un assistant vocal ? Merci d'avoir voté. Vous avez déjà voté pour ce sondage. Sélectionnez une réponse s'il vous plait.
  • Oui, rarement
  • Oui, souvent
  • Oui, quotidiennement,
  • Non, je n'y pense pas
  • Non je n'aime pas ça
  • Non, je ne sais pas quoi faire avec
Voter AfficherCacher

Comme d’habitude, nous publierons les résultats de ce sondage d’ici la fin de semaine prochaine. Nous en profiterons pour mettre en avant les commentaires que nous jugerons les plus intéressants, alors n’hésitez pas à nous détailler un peu votre choix.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Test du Poco F4 : l’ADN gamer est toujours là

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 16:05

Le Poco F4 est censé être le smartphone "flagship" du constructeur chinois. Mais en a-t-il vraiment l'étoffe, surtout à ce prix si contenu ? Réponse dans notre test.

Le Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Vous souvenez-vous du temps où Poco était le penchant « gaming » de Xiaomi ? Aujourd’hui, la marque a bien évolué et offre régulièrement plusieurs références sur le marché qui ont chacune leur petit truc en plus. Avec le Poco F4, c’est le constructeur lui-même qui l’annonce : le « F » signifie « Flagship ». Ce mot anglais a du poids dans l’inconscient des consommateurs, puisqu’il sous-entend que Poco a mis tout son savoir-faire dans ce dernier pour offrir son meilleur. Est-ce vraiment le cas ?

Xiaomi Poco F4Fiche technique Modèle Xiaomi Poco F4 Version de l'OS Android 12 Interface constructeur MIUI Taille d'écran 6.67 pouces Définition 2400 x 1080 pixels Densité de pixels 394 ppp Technologie AMOLED SoC Snapdragon 870 Puce Graphique (GPU) Adreno 650 Mémoire vive (RAM) 6 Go, 8 Go Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 20 Mpx Enregistrement vidéo 4K@60 IPS Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax) Bluetooth 5.2 5G Oui NFC Oui Capteur d'empreintes Oui Ports (entrées/sorties) USB Type-C Batterie 4500 mAh Dimensions 75,95 x 163,2 x 7,7 mm Poids 195 grammes Couleurs Noir, Argent, Vert Indice de réparabilité ? 7,6/10 Prix 349 € Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle prêté par Xiaomi.

Xiaomi Poco F4Design

Le Poco F4 n’a pas tout à fait le design le plus commun de nos jours. Quand de nombreuses références du marché dans tous les segments tarifaires misent sur des formes très arrondies, le Poco F4 se place plutôt du côté des smartphones rectangulaires. Pour l’expliquer le plus simplement du monde : il s’agit de deux tranches de verres réunies par un cadre métallique aplati. On ne peut faire plus simple, vous en conviendrez.

Il existe tout de même quelques détails sur lesquels s’attarder. Le cadre par exemple n’est pas tout à fait plat, faisant que le téléphone ne tiendra pas debout posé sur en équilibre sur une table. Il est également aussi légèrement arrondi sur les côtés, pour éviter que la tranche ne soit trop marquée et donc inconfortable.

Le dos du Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

À la préhension, il fait l’effet d’un smartphone plus large que la moyenne, mais aussi plus fin. À 195 grammes sur la balance, le Poco F4 n’est pas le plus léger des smartphones, mais son format fait que ce poids s’étale sur une plus large surface et ne se ressent pas autant qu’on ne pourrait l’imaginer.

Au dos, on trouvera l’îlot photo aujourd’hui traditionnel des smartphones modernes. Mais là encore, Poco a fait quelques efforts. Celui-ci, en deux parties, n’apparaît pas si marqué que sur des appareils comme les Xiaomi 12 et son format plus carré fait que le téléphone n’est pas si instable que cela une fois posé à plat sur une table.

La tranche supérieure du Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

On trouvera sur la tranche droite le bouton de verrouillage qui intègre le capteur d’empreinte, et les boutons de volume. En bas, nous trouvons la première grille de haut-parleurs, le port USB-C et la trappe Dual SIM (qui n’accepte pas de micro SD). En haut, la seconde grille de haut-parleurs et un capteur infrarouge.

La face avant n’est pas la plus originale, mais fait le travail. Nous y retrouvons un poinçon assez léger qui se fait vite oublier. Les bordures de l’écran ne sont pas mauvaises non plus, dans la moyenne de ce que l’on retrouve sur le milieu de gamme avec un menton légèrement plus prononcé.

Xiaomi Poco F4Écran

Le Poco F4 s’équipe d’une dalle Amoled de 6,67 pouces qui supporte une définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels, soit un ratio de 20:9. Cette dalle peut aller jusqu’à un taux de rafraîchissement de 120 Hz, avec un taux d’échantillonnage tactile jusqu’à 360 Hz.

La face avant du Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Sous notre sonde et avec le logiciel DisplayCal, nous pouvons voir que le smartphone atteint une luminosité maximale de 496 cd/m² sur les contenus SDR, qui pourra être poussée jusqu’à 900 cd/m² sur les contenus HDR. Dans son réglage « Intense » par défaut, l’écran couvre 130,5 % de l’espace sRGB, 89,9 % de l’espace Adobe RGB et 92.4 % de l’espace DCI P3, mais ne vient pas forcément impressionner par la précision de ses couleurs avec une température moyenne de 7239 K.

Sur les divers modes disponibles dans l’interface, on retiendra surtout le mode DCI P3 plus intéressant. Dans l’absolu, il ne s’agit pas de la dalle la mieux calibrée du marché, mais elle reste très bonne et sera toujours agréable à qui aime les couleurs chatoyantes.

Xiaomi Poco F4Logiciel

Le Poco F4 profite de MIUI 13, l’interface phare de Xiaomi basée sur la dernière version d’Android. Celle-ci s’inspire largement d’iOS, avec notamment la présence de deux « barres » de notification séparée entre les notifications (en glissant à partir de la gauche) et les raccourcis systèmes (en glissant à partir de la droite).

L’interface est toujours assez… particulière. Elle plaira à qui aime particulièrement les interfaces graphiquement bien étudiées, mais déplaira à qui aime aller du point A au point B le plus rapidement possible. La philosophie est vraiment plus proche d’Apple que de Google, mais il est bien évidemment possible de la personnaliser comme vous le souhaitez pour retrouver une expérience plus proche d’un Android pur. À vous de choisir donc.

En dehors de cela, nous pouvons y trouver une force et une faiblesse. Sa force est qu’il est bien compatible avec le DRM Widevine L1, ce qui vous garantie d’avoir la meilleure qualité vidéo possible sur les plateformes SVOD. Sa faiblesse est son patch de sécurité, qui n’est qu’au 1er avril 2022 malgré sa relative jeunesse. On attend un meilleur suivi de la part du constructeur sur ce point.

Xiaomi Poco F4Audio

Deux grilles de haut-parleurs, une en haut et une en base, est sur le papier une très bonne configuration. Mais dans les faits, ce Poco F4 a l’équivalent d’un stéréo où le haut-parleur d’écoute est utilisé comme le haut-parleur de soutien. Comprenez que la sortie du haut est tellement faible que vous pouvez la boucher et ne rien perdre en qualité.

Cette décision est vraiment difficilement compréhensible alors que tout, physiquement, est prêt à accueillir un vrai son stéréo sur ce téléphone. Le haut-parleur principal a cependant un bon volume et des performances décentes pour un smartphone.

Xiaomi Poco F4Photo

La configuration photo du Poco F4 intègre trois capteurs :

  • capteur principal de 64 mégapixels avec OIS et objectif ouvrant en f/1,79 ;
  • capteur ultra grand-angle (119°) de 8 mégapixels avec objectif ouvrant en f/2,2 ;
  • capteur macro de 2 mégapixels avec objectif ouvrant en f/2,4.
Le bloc photo du Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Et comme d’habitude… Ce troisième capteur ne sert pas à grand-chose d’autre que de dire que l’appareil intègre trois capteurs. Comme tous ses autres concurrents, en somme. Quant au zoom x2 proposé dans l’interface de l’appareil photo, il est bien évidemment numérique.

Ceci étant dit, les performances du capteur principal ne sont pas décevantes. En plein jour avec un beau soleil, on peut remarquer que le capteur principal et le capteur ultra grand-angle offrent des rendus relativement similaires, ce qui est assez rare pour être souligné à ce tarif.

Le rendu est cependant très influencé par le traitement assez agressif de Xiaomi, dont on a l’habitude aujourd’hui, mais qui se retrouve particulièrement ici. Même en plein jour, on peut voir quelques artefacts liés au lissage algorithmique, qui poussent l’apparition de bruit sur certaines zones de l’image (notamment les visages lointains). Ceci étant, les détails d’une scène au sens large du terme sont bien conservés.

C’est naturellement dans des conditions de basse luminosité que la qualité se détériore le plus. Ici, le capteur principal réussit à conserver un rendu tout de même satisfaisant, avec une netteté qui empêche le cliché de devenir brouillon. Ce n’est pas le cas du capteur ultra grand-angle, dont le rendu peine à satisfaire. Dans ce cadre, il faut avouer que c’est un peu décevant. D’autant que Xiaomi nous a habitués à mieux.

Capteur avant

L’appareil photo avant du Poco F4 est un capteur 20 mégapixels avec objectif ouvrant en f/2,45.

Sur ce capteur, l’algorithme semble bien plus effacé et laisse ainsi les capacités naturelles du capteur s’exprimer… pour un résultat bien plus réussi. Si les performances brutes se détériorent naturellement avec le manque de lumière, le piquet de chaque cliché est tout de même bien plus intéressant que le rendu inégal des capteurs dorsaux.

Vidéo

Le Poco F4 filme par défaut en 1080p à 30 FPS, mais peut atteindre jusqu’à 4K à 60 FPS. Le rendu vidéo est vraiment bon. On sent qu’en étant moins influencé par l’algorithme de Xiaomi et avec l’atout de l’OIS, le capteur gère solidement des conditions difficiles avec un niveau de bruit tout à fait acceptable pour une vidéo prise au smartphone.

Xiaomi Poco F4Performances

Le Poco F4 s’équipe du Snapdragon 870 couplé à 6 Go de RAM LPDDR5 et 128 Go de stockage en UFS 3.1 dans notre configuration de test. Vous pourrez également le coupler à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage, sur les mêmes technologies. Petite note sur le Snapdragon 870 : il est fondamentalement un 865 overclocké à 3,2 GHz. Il n’est donc pas tout à fait récent, mais reste très puissant.

Modèle Xiaomi Poco F4 OnePlus Nord 2T Samsung Galaxy A53 Realme GT Neo 3T AnTuTu 9 672138 N/C 426366 N/C AnTuTu CPU 177756 N/C 95643 N/C AnTuTu GPU 242282 N/C 108263 N/C AnTuTu MEM 106840 N/C 70664 N/C AnTuTu UX 145260 N/C 85481 N/C PC Mark 3.0 11418 N/C 11272 N/C 3DMark Slingshot Extreme N/C N/C 3586 N/C 3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C N/C 3913 N/C 3DMark Slingshot Extreme Physics N/C N/C 2774 N/C 3DMark Wild Life 4330 N/C 2286 N/C 3DMark Wild Life framerate moyen 25.90 FPS N/C 14 FPS N/C GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 35 / 24 FPS N/C 15 / 10 FPS N/C GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 50 / 48 FPS N/C 20 / 23 FPS N/C GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 86 / 97 FPS N/C 55 / 61 FPS N/C Lecture / écriture séquentielle 1383 / 687 Mo/s N/C 510 / 488 Mo/s N/C Lecture / écriture aléatoire 42652 / 40818 IOPS N/C 57412 / 50585 IOPS N/C Voir plus de benchmarks

Si nous ne sommes pas sur le Snapdragon 8 Gen 1, nous restons tout de même sur un smartphone ultra fluide et performant. Sur Genshin Impact, il est tout à fait possible de faire monter le jeu à 60 FPS (avec quelques chutes à 52 tout de même) tout en gardant les graphismes au maximum. Et le tout sans que la chauffe devienne inconfortable, ce qui est un des points forts majeurs de ce smartphone.

Xiaomi Poco F4Autonomie

Le Poco F4 s’équipe d’une batterie de 4500 mAh. Le smartphone est également compatible avec la charge turbo à 67W, dont le chargeur est par ailleurs inclus dans la boîte. Ce n’est pas aussi puissant que les derniers haut de gamme de la marque, et la recharge sans fil n’est pas présente sur l’appareil, mais ça reste tout à fait convenable. Dans nos tests, le Poco F4 est passé de 15 à 93 % de batterie en 30 minutes de charge.

Le port USB-C du Xiaomi Poco F4 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Côté autonomie, notre test personnalisé ViSer a mis 12 heures et 13 minutes pour venir à bout du Poco F4. Il s’agit là d’un score honorable témoignant d’une autonomie confortable et fiable, mais pas d’un champion de l’endurance non plus. Vous serez tranquille, mais pas totalement à l’abri de la panne en cas de journée très intensive.

À l’usage, aucun problème : le smartphone est plus que résistant à tous types d’usage. Il pourra tenir largement sur deux jours avec un usage mixte constitué de réseaux sociaux, de vidéos et de surf classique sur fond de musique.

Xiaomi Poco F4Réseau et communication

Le Poco F4 est compatible avec toutes les bandes 4G et 5G utilisées en France. Il est également compatible avec le WiFi 6 et le Bluetooth 5.2.

Xiaomi Poco F4Prix et date de sortie

Le Xiaomi Poco F4 sera disponible en deux variantes : 399,90 euros pour le modèle de 6/128 Go et 449,90 euros pour celui de 8/256 Go.

Du 27 juin au 2 juillet, vous pourrez profiter d’une réduction de 50 euros. Trois coloris existent : noir, argent et vert.

Catégories: Mobile

Vous vous souvenez de Free TV Perso ? Le Twitch français avant l’heure

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 12:00

De longues années avant Twitch et le succès qu'on lui connaît, Free lançait en France le service Free TV Perso. Retour sur un petit morceau de l'histoire de l'Internet en France.

Connaissez-vous le projet Armageddon de Free ? En 2005, ce nom de code faisait la une de tous les sites d’informations tech du paysage français. Il désignait « un mariage total du triple play comme cela n’a jamais été fait nulle part dans le monde. C’est nouveau techniquement, c’est nouveau réglementairement, c’est nouveau pour les utilisateurs de la Freebox », teasait alors Michaël Boukobza, directeur général de Free. Deux ans plus tard, le 28 juin 2007, Free lance son service Free TV Perso issu de ce projet.

Le principe est simple : c’est Twitch, avant Twitch.

Chaque abonné peut créer sa chaîne

En 2007, l’internet haut débit est encore en plein développement et c’est toujours la télévision linéaire qui une place de choix dans les foyers. Nous sommes bien avant le succès des services de SVOD comme Netflix, la professionnalisation de YouTube ou l’émergence de Twitch. Free a alors l’idée de proposer une alternative à TF1 et consorts en mettant la créativité dans les mains des abonnés. Free TV Perso, c’est l’idée pour chaque abonné de pouvoir créer sa chaîne de télévision.

Source : Tom’s Guide

Le service était accessible depuis les Freebox des abonnés, qui pouvaient choisir de suivre des vidéos en direct, comme sur Twitch, ou des vidéos préenregistrées, plutôt à l’image de YouTube. L’interface était très simpliste, bien loin de tous les systèmes imaginés par la suite pour fidéliser les spectateurs et leur permettre de rémunérer leurs créateurs favoris.

Source : Univers Freebox

Et comme sur Twitch, on retrouvait de grandes catégories dans lesquelles les créateurs pouvaient placer leurs contenus. Il y avait évidemment une catégorie Jeux pour les jeux vidéo, mais aussi d’autres sujets comme l’information, la musique, la politique ou encore la science. Rappelons que Twitch s’est longtemps refusé à accepter des contenus d’autres types que du jeu vidéo.

Un service réellement en avance sur son temps.

Avant Elgato, il y avait la Freebox HD

Aujourd’hui les créateurs de contenu, en particulier les streamers de jeu vidéo, ont souvent une carte d’acquisition qui permet de capturer le flux vidéo d’une console ou d’un appareil. Pratique pour diffuser en direct la partie d’un jeu sur un PC dédié, ou sa console PlayStation, Switch ou Xbox. Là encore, c’est ce qu’avait prévu Free avec son service.

En effet la Freebox v5 HD proposait sur le boîtier TV des entrées vidéo et audio pour faire de la capture. La petite box intégrait alors une puce Vixs Xcode II NS capable d’enregistrer un flux vidéo en Mpeg-2 et Mpeg-4. Compte tenu des connexions de l’époque, le bitrate était limité à 900 kbit/s pour un flux en direct alors que l’on pouvait monter à 3,5 Mbit/s pour une vidéo préenregistrée.

Source : Univers Freebox

C’est ainsi qu’un jeune Cassim Ketfi avait vu pu à l’époque diffuser une partie de Resident Evil 4 en direct depuis sa PlayStation 2 en la connectant directement sur sa Freebox HD.

Au fil du temps, une communauté s’est créée autour de Free TV Perso pour améliorer le fonctionnement du service. On pense en particulier au logiciel InteractiveTV, une sorte de précurseur d’OBS Studio qui permettait sur un ordinateur d’agrémenter son émission avec différents modules : du texte, de la voix, créer des habillages, etc.

Hormis la faible qualité des connexions internet, l’autre point faible face à notre Twitch contemporain était l’absence de chat intégré. Impossible d’interagir directement avec ses spectateurs, sauf à leur indiquer un lien vers un chat en ligne externe.

Disparition du service

Restreint aux seuls abonnés Freebox et jamais proposé à travers une interface pour tous les internautes, le service n’a finalement jamais connu un grand succès. Free a aussi dû faire face à des plaintes vis-à-vis du contenu pour adulte présent sur le service, mais aussi de différentes infractions au droit d’auteur. Les fameux strike et autre DMCA n’étaient pas de rigueur à l’époque et Free ne proposait pas, à notre connaissance, un service de modération.

Free TV Perso a été débranché le 10 janvier 2017. Malgré son faible succès, il représente une part de l’histoire d’Internet en France, mais aussi un rappel d’une époque où Free expérimentait davantage pour trouver de nouveaux usages à ses services.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

L’Oppo Find X5 déjà en promo, une tablette bradée à 129 €, et un Dyson pas cher — les deals de la semaine

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 11:57

La deuxième semaine des soldes d'été se termine, et de nombreuses références sont en promotions. Si vous n'avez pas pu suivre les nombreux bons plans publiés récemment, voici un récap des meilleurs deals pour s'équiper au meilleur prix.

Le nouveau Oppo Find X5 devient moins cher à l’occasion des soldes d’été

En 2022, Oppo a dégainé sa nouvelle série de smartphones Find, qui compte le Find X5 Lite, le Find X5 et le Find X5 Pro. Les deux derniers sont les plus premium et plus onéreux de la gamme, mais le Find X5 allège quelque peu la facture en reprenant quelques bons éléments de la version Pro avec un prix plus contenu. Certes, il a fallu faire quelques concessions pour faire baisser le prix, le Oppo Find X5 est tout aussi intéressant d’autant plus qu’aujourd’hui il perd 200 euros de son prix pendant les soldes d’été.

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à lire le test complet du Oppo Find X5.

Ce qu’il faut retenir du Oppo Find X5
  • Une dalle AMOLED de 6.55″ FHD+ à 120 Hz
  • Le puissant Snapdragon 888
  • Un module photo signé Hasselblad
  • Une charge rapide véloce de 80 W

Le Oppo Find X5 est commercialisé au prix de 999 euros, mais grâce aux soldes d’été le smartphone se trouve en promotion à 799,20 euros sur le site E.Leclerc.

Retrouvez l'Oppo Find X5 à 799,20 € (blanc) chez E.Leclerc

Pour la 2e démarque des soldes, le prix de la Realme Pad chute à 129 €

Realme commence à s’installer sur le marché des tablettes tactiles avec les Pad X et Pad Mini qui ont été officialisées. La première de la marque était la Realme Pad, sortie en septembre dernier. Cette tablette tactile façon iPad n’en a pas le prix, puisqu’elle fait partie de l’entrée de gamme. Mais en ce moment les soldes d’été 2022 ont lieu et l’ardoise chinoise perd jusqu’à 110 euros de son prix de lancement.

Ce qu’il faut retenir de la Realme Pad
  • Une batterie de 7 100 mAh
  • Les performances plus que correctes
  • Un écran de 10,4 pouces de 2 000 par 1 200 pixels

Au lieu de 239 euros à sa sortie, la Realme Pad avec 32 Go de stockage et 3 Go de RAM est aujourd’hui disponible durant les soldes d’été à seulement 129,99 euros sur le site de Cdiscount.

Retrouvez la Realme Pad à 129,99 € chez Cdiscount Boulanger propose l’aspirateur Dyson V8 Extra à un prix très bas durant les soldes

Dyson a su se faire une place clé sur le marché des aspirateurs-balais, il est presque seul sur ce secteur. La marque anglaise offre une efficacité que peu de concurrents arrivent à assurer. Quel que soit le modèle de Dyson que vous prendrez, vous accédez au savoir-faire du Britannique, et vous ne serez pas déçu. La référence V8 Extra par exemple, est toujours puissante et pratique pour s’attaquer aux corvées du ménage. Et aujourd’hui il est possible de l’obtenir pour moins de 280 euros.

Ce qu’il faut retenir du Dyson V8 Extra
  • Un aspirateur puissant et très maniable
  • Nettoie efficacement la poussière et les débris
  • Pour une durée de 40 minutes

Au lieu d’un prix barré à 349 euros, le balai aspirateur Dyson V8 Extra bénéfice de 20 % de réduction durant les soldes et passe à 279 euros seulement chez Boulanger.

Retrouvez le Dyson V8 Extra à 279 € chez Boulanger 90 Go à 6,99 €/mois : c’est le meilleur rapport Go-Prix pour un forfait mobile

Moins cher que le low cost ? C’est possible ? En tout cas Auchan Télécom nous a prouvé de nombreuses fois qu’il était capable de sacrifier les prix de ses forfaits mobiles sans engagement, sans faire une croix sur les Go. Cette fois-ci c’est un forfait de 90 Go pour seulement 6,99 euros par mois dont il est question, et le prix ne change pas au bout de la première année.

Ce qu’il faut retenir du forfait Auchan Telecom
  • Un prix bas même après la première année
  • Les appels/SMS/MMS illimités
  • 90 Go partout en France métropolitaine
  • Le réseau de Bouygues Télécom à pas cher

Jusqu’au 5 juillet 2022, le forfait sans engagement de 90 Go est à seulement 6,99 euros par mois chez Auchan Telecom, le tout changement de prix même après la première année.

Retrouvez le forfait Auchan Telecom de 90 Go à 6,99 €/mois Les meilleurs forfaits sans engagement


NRJ Mobile Série Limitée - 100 Go Fin de l'offre : 3 jours

  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
  • 100 Go

Prix : 8,99 €
Découvrir l'offre


Forfait Mobile B&You - 100 Go Fin de l'offre : 4 jours

  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
  • 100 Go

Prix : 10,99 €
Découvrir l'offre


SFR Forfait Mobile 4G – 80 Go Fin de l'offre : 2 mois

  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
  • 80 Go

Prix : 10 € 30 €
Découvrir l'offre

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Kobo+ by Fnac : comment profiter gratuitement des 50 000 ebooks français de cet abonnement ? [Sponso]

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 11:31

Article sponsorisé par Fnac.

Jusqu’à la fin du mois de juillet, il est possible d’essayer gratuitement Kobo+ by Fnac pendant 30 jours. Cet abonnement permet d’accéder librement à plus de 50 000 ebooks en français, que ce soit sur son smartphone, sa tablette ou sa liseuse Kobo.

Qui n’a jamais mis des livres “au cas où” dans sa valise au moment de partir en vacances et ne les a jamais ouverts parce que l’objet était trop encombrant ou pénible à transporter sur la plage ? Alors pendant les vacances, pourquoi ne pas emporter une bibliothèque de 50 000 ebooks dans son smartphone ou sa tablette ?

C’est ce que propose justement l’abonnement Kobo+ by Fnac en ce moment. Depuis quelques jours et jusqu’au 31 juillet, son offre d’essai a été allongée et passe désormais à 30 jours. Pour 0 euro, vous pouvez donc accéder aux 500 000 ebooks (dont 50 000 titres français) du catalogue de Kobo+ by Fnac.

Découvrir Kobo+ by Fnac gratuitement pendant 30 jours

Pour accéder à ce catalogue, rien de plus simple ! Il suffit de se rendre sur cette page ou de télécharger l’application Kobo by Fnac sur le Play Store ou sur l’App Store, puis d’activer l’abonnement Kobo+ by Fnac au sein de l’application, via le menu hamburger.

Kobo by Fnac - eBooks et Livres audio

Télécharger Kobo by Fnac - eBooks et Livres audio gratuitement APK

L’inscription nécessite d’entrer son numéro de carte bancaire. Mais Kobo+ by Fnac est un abonnement sans engagement et résiliable à tout moment. Une fois cette étape réalisée, vous pouvez alors profiter des 30 jours d’essais gratuits de lecture.

Que contient l’abonnement Kobo+ by Fnac ?

De base, l’application Kobo by Fnac est une boutique d’ebooks. Très complète, elle comprend à la fois la grande majorité des livres vendus sur le site de la Fnac sous forme d’ebooks, mais aussi de nombreux ebooks gratuits.

Le problème avec ce genre de boutique en ligne, c’est qu’il est souvent compliqué de trouver un livre qui peut nous plaire du premier coup. C’est ici qu’intervient l’abonnement Kobo+ by Fnac. Il permet d’accéder librement à 50 000 ebooks en français et 500 000 ebooks au total.

L’application fait que vous trouviez facilement le livre qui vous convient. Une fois dans votre bibliothèque, il est possible de le télécharger pour le consulter hors-ligne.

Ce catalogue de livre librement accessible est varié et se destine avant tout à ceux qui veulent de la lecture “détente”. Voici quelques livres que l’on peut trouver au sein de ce catalogue.

  • Des polars et des thrillers : avec du Michel Bussi (Mourir sur Seine), Blake Pierce (La Ville des Proies) ou encore Bruno Bouzounie (Au bout de la nuit).
  • De la romance : avec les principaux livres de Marc Levy (Et si c’était vrai…, Vous revoir) ou Anne-Gaëlle Huon (Ce que les étoiles doivent à la nuit, Les Demoiselles).
  • Des BD : avec la série Léonard, Cedric, Ducobu ou Les Schtroumpfs.

Enfin, Fnac oblige, le site du marchand propose des listes de lectures éditorialisées, par thème. Les meilleurs polars, les meilleures livres de romance, les plus appréciés des lecteurs ou encore des listes de romans feel-good. Il y a largement de quoi faire pour occuper ses soirées d’été.

Quels sont les avantages de l’application Kobo by Fnac

L’application Kobo by Fnac n’est pas seulement un catalogue d’ebook. C’est aussi une application de lecture très complète. Une fois que vous avez sélectionné un livre dans le catalogue, il est possible de le télécharger de façon à pouvoir le lire sans connexion à Internet.

Une fois le livre commencé, vous êtes libres de le quitter quand vous voulez pour passer à un autre. L’application va se charger de retenir la dernière page à laquelle vous étiez.

Kobo by Fnac est une application de lecture complète et bourrée d’options d’accessibilités.

Une fois que vous avez choisi un ebook, il vous suffit de l’ajouter à votre bibliothèque virtuelle. Kobo by Fnac permet alors de télécharger l’ebook en question afin de le lire hors-ligne. Comme sur une liseuse, vous pouvez d’ailleurs passer d’un livre à l’autre — l’application enregistrera alors votre progression dans le livre –, ajuster la police ou sa taille, passer en mode sombre, ou vous rendre à n’importe quel chapitre du livre. Tout a été pensé pour le confort du lecteur.

L’abonnement Kobo+ by Fnac en résumé

L’abonnement Kobo+ by Fnac est disponible en essai gratuit pendant 30 jours jusqu’au 31 juillet prochain. Cet abonnement comprend :

  • Une bibliothèque virtuelle de 50 000 titres en français
  • Un accès aux livres via l’app mobile ou sur liseuse Kobo
  • Des sélections de livres éditorialisées par les libraires de la Fnac
  • L’accès à vos livres hors connexion

Une fois ces 30 jours d’essai écoulés, l’abonnement passe au prix de 9,99 euros par mois, sans engagement. C’est un prix peu élevé, puisqu’il suffit de ne lire que deux livres par mois pour que l’abonnement soit rentable.

Découvrir Kobo+ by Fnac gratuitement pendant 30 jours

Article sponsorisé par Fnac.

Cet article a été réalisé en collaboration avec Fnac. Il s'agit d'un contenu créé par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid xp, l'équipe éditoriale de Frandroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.

Catégories: Mobile

Une TV OLED de 48 pouces à moins de 800€ ? C’est ce que propose ce deal pendant les soldes

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 11:15

La TV LG OLED48C1 propose une fiche technique complète pour un prix vraiment contenu durant les soldes puisqu'elle perd pas moins de 200 euros chez Rue du Commerce par rapport à son tarif habituel.

Une TV OLED haut de gamme en dessous de 800 euros ? C’est bien possible en 2022. Et c’est LG qui le permet ! Le constructeur Coréen propose la OLED48C1 avec tout ce que l’on peut attendre de ce type de TV (Dolby Vision, HDR10, Dolby Atmos) et la prise en charge du HDMI 2.1. C’est le moment est idéal d’en profiter, puisque le modèle bénéficie d’une réduction de 200 euros sur son prix habituel pendant les soldes.

index title= »L’offre »]

La TV LG OLED48C1 en détail
  • La qualité OLED sur du 48 pouces
  • Compatible Dolby Vision, HDR10 et Dolby Atmos
  • Connectique HDMI 2.1

Habituellement proposée aux alentours de 1000 euros, la TV LG OLED48C1 est actuellement disponible pendant les soldes à 799 euros chez Rue du Commerce.

Retrouvez la TV LG OLED48C1 à 799 € chez Rue du commerce L’offre n’est plus disponible ?

Si, par la suite, l’offre mentionnée dans cet article n’est plus disponible, merci de jeter un coup d’œil au tableau ci-dessous afin de dénicher d’autres offres concernant la TV LG OLED48C1.

Où acheter le
LG OLED48C1 au meilleur prix ? Voir plus d'offres Le haut de gamme OLED dans une dalle à taille humaine

Visuellement, la TV LG OLED48C1 ne diffère pas des masses du modèle précédent, le CX de 48 pouces. On retrouve donc les mêmes lignes épurées, avec toujours des bordures d’écran fines et un pied métallique qui respire la solidité. Au niveau de la dalle, la qualité OLED est évidemment au rendez-vous, avec une excellente qualité d’affichage, des contrastes infinis, des noirs profonds et des couleurs riches. Petit bémol cependant : OLED oblige, la luminosité maximale pêche un peu, mais sans pour autant gâcher l’expérience. Y compris sur une diagonale de 48 pouces, qui est largement suffisante pour visionner tous les contenus possibles ; cette taille est même idéale pour les petits intérieurs, ou pour ceux et celles qui ne souhaitent pas encombrer leur salon avec un trop grand écran.

9 /10 LG OLED48C1 Fiche produit Voir le test Disponible à 999 €

La principale nouveauté de ce téléviseur réside à l’intérieur de la bête : la gamme C1 se dote du nouveau processeur Alpha 9 Gen 4 AI 4K, et profite aussi de l’interface web OS 6.0. La puce améliore grandement la mise à l’échelle des contenus, ainsi que les ajustements au niveau du son. Du reste, on peut également profiter des compatibilités avec le Dolby Vision IQ, HDR10 (mais pas HDR10+), ainsi que du Dolby Atmos pour un audio riche et vaste.

Des caractéristiques prêtes pour le futur

Cette TV LG OLED48C1 est parfaite pour regarder des séries, des films, ou même les prochains matchs de l’Euro, celle-ci est tout aussi adaptée pour jouer aux jeux vidéo. Et ce, grâce à sa connectique HDMI 2.1, laquelle autorise le mode 4K@120 IPS ainsi que le VRR, ou taux de rafraîchissement variable, utile pour combattre le phénomène de tearing, ou déchirure d’écran. On a aussi droit à un temps de réponse très rapide d’1 ms. Par ailleurs, la gamme C1 est certifiée G-Sync et AMD FreeSync. L’écran est également rafraîchi à 100 Hz, ce qui apportera une belle fluidité à toutes les sessions de gaming.

Enfin, cette TV assure les compatibilités avec Google Assistant, Amazon Alexa et HomeKit. Pour diffuser du contenu depuis un smartphone, vous pouvez passer par AirPlay 2 ou Miracast. Côté connectique, l’OLED48C1 se dote de quatre ports HDMI 2.1, une sortie optique, une prise casque, 3 ports USB, une entrée antenne, une entrée satellite ou encore un port Ethernet.

Retrouvez la TV LG OLED48C1 à 799 € chez Rue du commerce Pour ne rien rater des Soldes d’été 2022

Les Soldes d’été ont officiellement commencé le mercredi 22 juin 2022 en France et se termineront le mardi 19 juillet au soir. Dès maintenant, plusieurs marchands ont d’ores et déjà dégainé leurs meilleures offres. Voici les promotions qui méritent votre argent.

Retrouvez toutes les meilleures offres des soldes en DIRECT

Pour ne louper aucun bon plan de cet événement, voici quelques réflexes à adopter dès maintenant afin ne rien rater des offres que nous recommandons :

  • Nous suivre sur notre compte twitter @FrandroidPromos uniquement dédié aux bons plans (pensez à activer la cloche pour recevoir les notifications en temps réel)
  • Télécharger notre application Frandroid (disponible sur iOS et Android) pour activer les notifications de la catégorie « Bons Plans » et ainsi recevoir en temps réel les nouveaux articles liés aux French Days
  • S’abonner à notre newsletter Bons Plans pour être sûr de recevoir les offres en avant-première (pas plus d’un mail par jour, désinscription en 1 clic, aucune diffusion à des tiers) :

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à HUMANOID, société éditrice du site Frandroid en sa qualité de responsable de traitement. Elles ne seront en aucun cas cédées à des tiers. Ces données sont traitées sous réserve d'obtention de votre consentement pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur Frandroid. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d'eux. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de limitation, de portabilité et d'opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d'effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d'exercices de droits dédié.

 

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Los Angeles veut interdir les stations essence pour sauver la planète

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 11:11

La ville de Los Angeles, connue pour ses embouteillages monstres et sa culture de l'automobile, souhaite interdire la construction de nouvelles station services.

Robert Gumpert/The Guardian

Los Angeles est l’une des villes les plus embouteillées des Etats-Unis, avec en moyenne 46 heures passées dans les bouchons chaque année par automobiliste. Mais la Californie est en avance aux Etats-Unis sur l’électrification des voitures, avec environ 13 % de part de marché pour la voiture électrique, soit une situation similaire à celle de la France. Los Angeles devrait renforcer son statut de pionnier avec la volonté de bannir la construction de nouvelles stations essence dans la ville.

Ce ne serait pas la première ville américaine à interdire les stations essence mais c’est Los Angeles représente tout un symbole pour les automobilistes américains. Le signal serait donc très fort, d’autant plus que ce mouvement concerne d’autres villes californiennes et américaines qui sont intéressées par l’idée.

Los Angeles : une future ville 100 % électrique

Un membre du conseil municipal de Los Angeles précise au Guardian qu’ils sont « en train d’arrêter les puits de pétroles à Los Angeles » et qu’ils « prennent la direction de nouvelles constructions totalement électriques » avec « un transport indépendant des énergies fossiles« . L’interdiction des nouvelles stations essence prend part à ce vaste projet d’électrification totale de la ville.

Si votre planète est en feu, vous arrêtez de verser de l’essence dessus

L’idée derrière tout cela est de réduire l’impact de l’Homme sur le réchauffement climatique, comme le résume un membre du cabinet du conseiller municipal : « Si vous avez un cancer des poumons, vous arrêtez de fumer. Si votre planète est en feu, vous arrêtez de verser de l’essence dessus« .

Et au-delà du CO2 émis par les voitures thermiques en roulant, les stations essence pourraient polluer les sols, à cause des petites flaques qui se forment parfois lorsque les automobilistes font leur plein.

La Californie prévoit d’interdire les ventes de voitures neuves thermiques d’ici à 2035. C’est exactement la même règle que celle qui vient d’être récemment adoptée en Europe. On comprend donc mieux la nécessité de ne plus ouvrir de nouvelles stations essence mais, au contraire, de bâtir un réseau de recharge digne de ce nom, à l’image du futur réseau européen.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Quel est le meilleur casque à conduction osseuse en 2022 ?

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 10:08

Le casque (ou écouteurs) à conduction osseuse délivre le son via les os du crâne, au lieu des tympans. Son utilisation est bien spécifique, mais sa technologie a beaucoup progressé dernièrement. Découvrez les meilleurs modèles de casque à conduction osseuse.

Shokz OpenMove // Source : Shokz

Les casques à conduction osseuse sont un produit audio de niche. Ils sont principalement destinés, étant donné leur nature, aux sportifs. La technologie en elle-même est plutôt ancienne. Le principe est non pas d’envoyer le son directement vers le tympan (comme dans le cas d’écouteurs classiques), mais dans l’os de la mâchoire via des vibrations. Ces vibrations sont ensuite conduites de la mâchoire vers l’oreille interne et donc perçues par l’utilisateur. Un écouteur à conduction osseuse ne se place ainsi absolument pas dans le pavillon de l’oreille, mais juste devant.

La philosophie des casques (ou écouteurs) à conduction osseuse, c’est tout le contraire des écouteurs à réduction de bruit. Vos oreilles sont laissées libres : du coup, vous n’êtes pas isolés du reste du monde. C’est pour cela que ce type de casque est particulièrement utilisé par les sportifs. Cela permet ainsi à un jogger ou un cycliste de pratiquer son sport, en écoutant de la musique, mais tout en restant attentif à ce qui se passe autour. Outre le sport et autres activités en plein air, ce type de casque peut être utile en milieu professionnel, par exemple dans un open space pour rester disponible tout en écoutant sa musique. Certaines personnes malentendantes peuvent également tirer un grand bénéfice de cette technologie, qui ne passe pas par le tympan.

La qualité audio délivrée par un casque à conduction osseuse est forcément moins bonne que des écouteurs classiques. Le fait est que l’on n’achète pas ce produit pour écouter de la musique dans sa plus belle qualité et s’y immerger, mais pour rester alerte. Il s’agit d’un appareil complémentaire aux casques audio ou aux écouteurs, qui n’a pas pour vocation de les supplanter.

Très peu de constructeurs se sont intéressés à cette technologie. C’est donc simple, il existe actuellement un seul fabricant de casques à conduction osseuse : Shokz, (appelé anciennement AfterShokz, jusqu’en 2021).

Que vous soyez sportif, pro ou simplement curieux, on vous explique ici la gamme du fabricant et les différents produits à choisir.

Vous faites souvent du sport ? Découvrez nos différents guides sur les produits tech pour sportifs :

OpenRun Pro : le top de la conduction osseuse

L’OpenRun Pro est le casque le plus récent et le plus haut de gamme de chez Shokz. Ce modèle est clairement destiné aux amateurs de course à pied et autres sports en plein air. Il vient prendre la place du modèle Aeropex.

Comme les autres modèles, ce casque est fabriqué en titane, ce qui le rend particulièrement solide, même en cas de chute. Il est entièrement recouvert d’un silicone doux et agréable contre la peau.

Pour résister efficacement à la sueur, le casque est certifié IP55. La marque a en outre travaillé sur la qualité sonore délivrée, notamment sur la transmission des basses, largement améliorée. L’autonomie a aussi été bonifiée, pour atteindre les 10 heures, une belle performance. La charge rapide est aussi de mise : 5 minutes suffisent pour 1h30 d’utilisation, et une heure est nécessaire pour une charge complète. Un câble de charge magnétique (et propriétaire) est livré avec le casque. Il vous faudra par contre prévoir un bloc secteur en plus — et cela vaut pour tous les modèles Shokz.

Le casque fonctionne via le Bluetooth 5.1 et profite du multipoint. Il est muni d’un double microphone à réduction de bruit pour passer et recevoir des appels, qui s’avère particulièrement efficace, même en environnement bruyant.

Comme souvent chez Shokz, plusieurs coloris sont disponibles: rose, bleu, noir et blanc.

Pourquoi choisir le Shokz OpenRun Pro ?
  • La toute dernière technologie de conduction osseuse
  • Microphone à réduction de bruit
  • Belle autonomie
Retrouvez le casque Shokz OpenRun Pro à 189,95 € chez Amazon OpenSwim : pour les nageurs et amoureux de l’eau

En tant que casque waterproof, l’OpenSwim de Shokz est certifié IP68. Il résiste d’abord à la poussière, mais surtout à une immersion totale jusqu’à 2 mètres, pendant 1 heure. Il s’agit tout simplement de la norme de protection la plus élevée. Étant pensé, bien évidemment, pour la nage, vous pourrez porter un bonnet de piscine, des bouchons d’oreille ou encore des lunettes de natation sans souci.

Si l’OpenSwim a de belles qualités, notamment sur le confort de l’objet et sa fiabilité dans l’eau, il a aussi un gros défaut : il ne fonctionne pas en Bluetooth. Il faut en effet charger vos musiques dessus, à la manière d’un ancien lecteur mp3, une époque qui semble déjà bien lointaine. Il possède une petite capacité de stockage de 4 Go, ce qui correspond à environ 1200 chansons. Il prend en charge les formats MP3, WAV, WMA, AAC et FLAC. On oublie ici la charge rapide, réservée au haut de gamme que sont l’OpenRun Pro et l’OpenComm. L’autonomie annoncée est d’environ 8 heures.

On regrettera que Shokz n’ait pas proposé les deux possibilités d’utilisation, c’est-à-dire de pouvoir certes charger des musiques sur le casque, mais aussi de le connecter en Bluetooth avec son téléphone. Tout nageur ou nageuse peut en effet vouloir utiliser son casque à conduction osseuse dans un autre environnement que l’eau, par exemple pour courir : dans ce cas-là, il ne pourra pas connecter son smartphone à l’OpenSwim, ce qui est bien dommage. Il n’est d’ailleurs pas muni de micro, vous pouvez donc dire adieu aux appels en main libre. Vous l’aurez compris, Shokz a conçu ce casque pour, et uniquement pour la natation et autres sports aquatiques.

Petit plus tout de même, il est livré avec des bouchons d’oreille adaptés à la natation, qui seront bien utiles pour mieux percevoir votre musique au milieu des bruits d’éclaboussures et des cris d’enfants. À noter qu’il peut être utilisé sans problème dans la mer.

Pourquoi choisir le Shokz OpenSwim ?
  • Si vous êtes un nageur invétéré
  • Adaptation parfaite et confortable sous un bonnet de natation
  • Parfaitement waterproof
Retrouvez l'OpenSwim à 159,99 € sur la Fnac OpenMove : le casque à petit prix

Si vous n’avez pas envie de dépenser autant pour un casque sportif, ou que vous n’en aurez qu’une utilisation occasionnelle, vous pouvez alors opter pour le modèle OpenMove, qui est une des références les plus vendues par Shokz.

L’OpenMove est le casque d’entrée de gamme de Shokz. Ici donc pas de charge rapide ni d’autonomie à rallonge. Vous profitez tout de même de la technologie de conduction osseuse unique à Shokz. Le double micro à réduction de bruit est aussi de la partie.

Il profite d’une homologation IP55 et est donc résistant à la sueur. Il a ainsi été pensé pour le sport, mais pas que. Il possède en effet deux modes d’égalisation : une pour l’utilisation en extérieur, et une pour booster les voix, ce qui rend le casque parfait pour les podcasts, les livres audio ou la radio. Bonne surprise, son Bluetooth est aussi multipoint. Comme les autres modèles, il intègre les boutons de commande (volume, allumer et éteindre le casque…) sur les branches.

Côté batterie, on est sur au moins 6 heures d’autonomie et une recharge en USB-C.

Il s’agit d’un excellent choix si vous voulez simplement tester cette technologie et voir si cela vous convient. On le recommandera chaudement aux personnes qui se déplacent à vélo en ville et ont besoin d’entendre ce qu’il se passe autour d’eux pour des questions de sécurité.

Pourquoi choisir le Shokz OpenMove ?
  • Un tarif plus abordable
  • Un bon micro
  • Homologation IP55
Retrouvez l'OpenMove à 89,95 chez Amazon OpenComm : un casque idéal pour le travail

L’OpenComm peut être une option sérieusement intéressante si vous passez vos journées au téléphone. Ce casque est spécifiquement pensé pour les appels téléphoniques, et être porté longtemps.

À l’heure où le télétravail est devenu chose courante, et donc les coups de fil et réunions en visio également, ce casque prend ainsi tout son sens. Il sera parfait pour ceux qui ne supportent pas de passer la journée avec des écouteurs enfoncés dans les oreilles ou avec des oreillettes de casque qui tiennent chaud.

Il profite de la même charge rapide que l’OpenRun Pro, avec une belle autonomie de 16 heures en conversation. Il s’agit du seul casque muni d’un microphone à perche, avec un système de réduction de bruit DSP qui fonctionne très bien. On regrettera toutefois que ce micro, qui est lui aussi en titane, ne soit pas amovible. Petite spécificité, le casque peut être appairé très rapidement par NFC avec un smartphone.

On regrettera un tarif à 160 euros un peu élevé pour le produit.

Pourquoi choisir le Shokz OpenComm ?
  • Micro antibruit particulièrement efficace
  • Très léger et confortable
  • Appairage par NFC
Retrouvez l'OpenComm à moins de 170 € chez Amazon À propos des casques à conduction osseuse Qui est Shokz ?

Shokz, qui s’appelait AfterShokz jusqu’à fin 2021, est une entreprise américaine fondée en 2004. Leur premier casque à conduction osseuse est sorti en 2012, cela fait donc dix ans que la marque perfectionne sa technologie et dépose brevet sur brevet. Depuis peu, Shokz est le fournisseur officiel de la Fédération Française d’Athlétisme.

Comment fonctionne exactement un casque à conduction osseuse ?

Pour comprendre comment fonctionne précisément un casque à conduction osseuse, il faut comprendre les principes de l’acoustique, le son étant une onde se propageant différemment selon le milieu dans lequel elle se trouve. Dans le cas d’écouteurs traditionnels, le son se propage par l’air ; dans le cas de la conduction osseuse, le son se propage par les os, plus précisément via l’arcade zygomatique de l’os temporal, situé juste sous la tempe. C’est sur cet os que se pose l’émetteur du casque. Le son est ainsi délivré directement à l’oreille interne, sans passer par le tympan. C’est pour cela qu’ils sont très pertinents pour les personnes dont les tympans possèdent une déficience.

Les personnes autour de moi vont-elles entendre ce que j’écoute ?

Oui, c’est possible, mais cela dépend bien sûr du volume ainsi que de l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Si vous êtes dans un lieu calme en intérieur, par exemple un bureau, il est possible que vos collègues entendent les vibrations.

Puis-je porter des lunettes avec un casque à conduction osseuse ?

Aucun problème pour porter des lunettes, de vue ou de soleil, avec un casque à conduction osseuse. Ils sont pensés pour ne pas gêner le passage des branches. Par contre, si vous avez les cheveux longs, nous recommandons de les attacher quasi systématiquement, les cheveux pouvant vite se prendre dans l’arceau, rendant l’expérience assez pénible.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Starlink peut enfin proposer l’accès à Internet depuis n’importe quel véhicule en mouvement

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 09:39

La FCC, le gendarme des télécommunications américain, vient d'octroyer le droit à Starlink d'utiliser ses produits en mouvement. Ce qui ouvre la porte à l'ouverture du service sur des voitures, trains, avions, bateaux, etc.

Starlink, l’immense réseau satellitaire permettant d’accéder à Internet quasiment partout sur le globe, devrait bientôt évoluer, du moins aux Etats-Unis. La firme SpaceX, appartenant à Elon Musk, et qui gère le service, a obtenu de la FCC (l’équivalent de l’ARCEP en France) l’autorisation de se connecter à Internet depuis un véhicule en mouvement, sur la bande des 12 GHz. De quoi permettre à Starlink de s’ouvrir à de nouveaux usages.

Starlink bientôt sur les camping-car, bateaux et avions

Comme le souligne la décision de la FCC, « l’autorisation d’une nouvelle classe de terminaux pour le système de stallite de SpaceX va étendre les possibilités de diffusion afin de répondre aux demandes des utilisateurs qui veulent une connexion lors de leurs déplacements, que ce soit en conduisant un camping-car à travers le pays, de déplacer un cargo d’un port européen à un port américain ou en étant à bord d’un vol intérieur ou international ».

124 euros par mois pour le forfait nomade

Jusqu’au mois de mai dernier, il était impossible d’utiliser le service Starlink en dehors de chez soi. Le système était géolocalisé et bloqué sur l’adresse du propriétaire. Mais c’était sans compter sur le nouvel abonnement, baptisé Starlink pour camping-cars qui permet, comme son nom le laisse penser, d’utiliser le service partout dans le monde, avec une seule et même antenne.

Il faut alors débourser 124 euros par mois contre les 99 euros réclamés mensuellement pour l’abonnement sédentaire. Mais attention, l’abonnement actuellement destiné aux globe-trotters ne permet pas d’être utilisé en mouvement. Il s’agit de le fixer sur le toit de son camping-car, ou sur n’importe quelle surface, partout où le service est disponible.

La contrainte est que l’utilisateur nomade n’est pas prioritaire sur le réseau par rapport aux utilisateurs classiques. Ce qui pourrait poser des problèmes de débits lors des pointes d’utilisation. Mais il est possible de mettre en pause le service à tout moment, lorsque le client n’en a plus besoin de manière temporaire.

Une future offre pour Starlink

La nouvelle autorisation accordée par la FCC devrait permettre à Starlink de proposer une nouvelle option à ses clients nomades ou aux entreprises de transport. On imagine alors très bien une antenne fixée sur le toit d’un camping-car permettant à ses occupants d’accéder à Internet sur la route. Elon Musk a précisé sur Twitter que l’antenne était trop large pour le toit d’une voiture mais un conducteur de Tesla aurait réussi à l’installer sur le toit de la voiture.

Mais la firme d’Elon Musk pourrait aller bien plus loin, en proposant un service commercial aux entreprises de transport. Et justement, selon nos confrères The Verge, SpaceX aurait conclu un partenariat avec Hawaiian Airlines et JSX pour proposer aux clients de ces compagnies aériennes l’accès à Internet à plus de 10 km dans les airs. Un service qui existe déjà avec d’autres opérateurs, mais Starlink pourrait bien se démarquer grâce aux performances et à la couverture de ses 2 400 satellites.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Résiliation d’Amazon Prime, nouvel OS chinois et « La Bagnole » – Tech’spresso

FrAndroid - sam, 02/07/2022 - 07:58

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le vendredi 1er juillet : la résiliation facilitée sur Amazon Prime, le projet d'OS chinois et le concept de « La Bagnole ». Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid.

Un personnage créé à partir de cartons Amazon // Source : Daniel Eledut / Unsplash Résiliation facilitée pour les utilisateurs d’Amazon Prime

Sous la pression de l’Union européenne, Amazon a cédé. Ainsi, vous allez désormais pouvoir vous désabonner plus facilement de Prime. La procédure ne prendra que quelques clics désormais alors qu’elle était bien plus fastidieuse jusque là. Cela pouvait décourager les personnes souhaitant une résiliation d’Amazon Prime.

La Chine veut un OS maison contre les géants américains

La guerre d’influence entre les grandes puissances de ce monde passe énormément par le secteur technologique. La Chine en connaît un rayon sur le sujet et dans sa rivalité intense contre les États-Unis, Pékin pousse pour le développement d’un système d’exploitation chinois. Celui-ci aurait pour objectif de marcher sur les plates-bandes de Windows ou macOS, deux OS américains qui dominent le marché mondial du PC.

« La Bagnole » : un concept intéressant derrière un nom rigolo

Certes, le nom est assez surprenant, mais le concept de cette voiture est prometteur. « La Bagnole » est une sorte de Citroën Ami en version baroudeuse. Présentée à VivaTech, l’automobile peut déjà être précommandée et sortira en France en 2023.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

On a vu la Lotus Eletre, ce magnifique SUV sportif et technologique

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 20:01

Le grand SUV siglé Lotus ne manquait pas de faire parler de lui dans les allées du Festival of Speed de Goodwood. Trahison ou théorie de l’évolution ? Nous avons pu la découvrir pour la première fois en trois dimensions.

Quand “light is right” (ce qui est léger est bien, en français) a toujours été le mantra de la marque Lotus et de son fondateur, Colin Chapman, voici que le label chouchou des aficionados de voitures de sport radicales passe lui aussi au SUV électrique. Ayant changé de mains plusieurs fois, la marque anglaise est désormais sous le giron du chinois Geely, propriétaire de Volvo, Lynk&Co et autres Zeekr…

Et même si la Lotus Eletre semble se diriger vers un poids “raisonnable” de moins de 2 tonnes (évoqué par la marque à Drive.com), certes léger dans cette catégorie de SUV électriques de plus de 5 mètres de longueur (5,10 m exactement) souvent plus proches des 2,5 tonnes, on est loin de l’esprit des origines. L’emploi de carbone, d’aluminium et de batteries de dernière génération permettrait d’atteindre ce résultat.

Pour les performances, avec 600 ch minimum, moins de 3 secondes de 0 à 100 km/h, 260 km/h en pointe et 600 kilomètres d’autonomie avec sa batterie de plus de 100 kWh et une architecture sous 800 volts, elle coche les bonnes cases dans la catégorie. La charge maxi à 350 kW DC permettrait de regagner 400 km en juste 20 minutes. En AC, l’Eletre culmine à 22 kW.

Un SUV sportif magnifique

Les deux exemplaires que nous avons pu découvrir (de l’extérieur uniquement), l’une gris anthracite, l’autre jaune vif, nous ont permis de prendre la mesure du design de la familiale anglo-chinoise. L’avant joue la carte d’une certaine agressivité sportive, avec une sorte de calandre géante très sculptée, surmontant la réelle ouverture permettant l’aération de l’ensemble dans la partie basse du bouclier.

Le capot surplombe l’ensemble, tandis que des feux rappelant certaines productions Ferrari modernes assurent le regard de ce très gros SUV, long, large et haut. On note les rétroviseurs caméras, les fines poignées de portes rétractables, les élargisseurs d’ailes et bas de caisse noir carbone, et le décroché de la ligne d’épaules au niveau de la custode, un gimmick déjà vu, qui manque d’originalité.

Les flancs très sculptés allègent visuellement l’ensemble, d’autant que les ailes avant laissent passer un flux aérodynamique utile pour gérer le refroidissement et les turbulences. La Lotus Eletre est campée sur de massives roues de 23 pouces. L’arrière très étiré est ponctué au niveau du toit par un étrange spoiler en deux parties, tandis que l’incontournable bande de LED et le nom de la marque inscrit en toutes lettres en relief ornent la proue.

Résultat, un SUV aux lignes sportives certes, dessiné par Ben Payne, mais qui pourrait porter un peu n’importe quel badge. Il était certes difficile de transposer l’ADN de la marque facilement sur une carrosserie si diamétralement opposée aux productions de la firme de Hethel, dans le Norfolk. Un “hyper-SUV”, selon ses créateurs.

Le plein d’options

La Lotus Eletre peut recevoir en option des disques céramique pour stopper l’ensemble, ainsi que l’incontournable toit panoramique. La suspension active est pneumatique, complétée d’un système d’anti-roulis actif et d’un torque vectoring utilisant les freins pour une répartition active du couple sur les 4 roues pour dynamiser son comportement. Quatre modes de conduite (Range, Tour, Sport, Off-Road) sont au programme. La conduite autonome est aussi partie prenante du programme, avec l’intégration d’un Lidar.

Dans l’habitacle, les tissus sont signés du spécialiste Kvadrat, tandis que la sono est signée par le britannique Kef, avec 2 160 watts et 23 haut-parleurs. Deux écrans fins (30 mm d’épaisseur) sont intégrés à la planche de bord devant le conducteur et son passager, tandis qu’une grosse tablette de 15,1 pouces trône au beau milieu de la planche de bord. Le conducteur a droit en plus à un affichage tête haute à réalité augmentée. Le volant très sportif intègre les commandes des aides à la conduite.

Prix et disponibilité

La production de ce modèle qui répond au nom de code Type 132 est annoncée dans une usine chinoise du groupe d’ici la fin de l’année. Les premières livraisons devraient démarrer en 2023, avec un prix d’appel supérieur à 100 000 euros. La Lotus Eletre n’est que le premier véhicule électrique de la marque qui prévoit également des berlines sportives.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Essai de la Volkswagen ID.5 : la voiture la plus tendance du moment ?

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 19:03

Pratiquement deux ans après le lancement de la Volkswagen ID.4, la firme allemande présente l'ID.5, un modèle que l'on pourrait résumer comme une "ID.4 coupé". Même si ces deux modèles sont similaires techniquement parlant, nous allons voir qu'il y a néanmoins quelques différences. Nous sommes allés à sa rencontre dans le sud de la France afin de prendre en main la version Pro Performance de 204 ch.

Voici une nouvelle venue dans la famille ID. L’ID.5, c’est son nom, est ce que l’on pourrait appeler la variante coupé de l’ID.4. De primes abords, on pourrait évidemment penser que les changements sont avant tout esthétiques et qu’ils ne vont pas forcément dans le sens de l’habitabilité, une silhouette de coupé rognant quasi obligatoirement sur le volume de coffre et l’espace au rang 2.

Pourtant, au moment de prendre la route, l’ID.5 s’est révélé un peu différente de sa cousine technique. L’ID.5 n’a d’ailleurs pas que l’ID.4 comme membre de sa famille, puisque l’on pourrait aussi élargir le spectre à l’Audi Q4 e-tron Sportback et le Skoda Enyaq Coupé, deux modèles qui reposent sur la même base technique et qui ont le droit aux mêmes motorisations.

Fiche technique Modèle Volkswagen ID.5 Catégorie SUV Puissance (chevaux) 204 chevaux 0 à 100 km/h 6.3 secondes Niveau d'autonomie 5 Vitesse max 160 km/h Apple CarPlay Oui Android Auto Oui Taille de l'écran principale 12 pouces Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Longueur 4600 mm Hauteur 1600 mm Largeur 1800 mm Prix entrée de gamme 47000 euros Fiche produit Voir le test Design

Comme vous pouvez le constater sur les photos, l’ID.5 ressemble, de face, comme deux gouttes d’eau à l’ID.4. Les plus observateurs auront sans doute remarqué quelques différences au niveau de la calandre, qui se veut un peu plus « dynamique » dans le style sur le modèle coupé. Avec ses jantes de 19, 20 ou 21 pouces, l’ID.5 à fier allure et sa ligne de pavillon fuyante lui donne indéniablement un côté plus « sportif » que sa grande sœur. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un SUV, et la notion de sportivité est somme toute encore assez relative.

En termes de dimensions, l’ID.5 mesure très exactement 4,60 mètres, soit deux petits centimètres de plus que l’ID.4. Avec 1,85 mètre de large (sans les rétroviseurs) et 1,61 mètre de haut, l’ID.5 en impose, et ce n’est pas son poids dépassant les 2,1 tonnes qui va ajouter du raffinement à ce beau bébé.

Habitabilité

Prenons place à l’intérieur, et nous retrouvons globalement l’habitacle de l’ID.4 avec ses qualités… et ses défauts. Les amateurs de minimalisme seront servis, ceux qui préfèrent l’ergonomie un peu moins. La planche de bord est épurée, un peu trop même à notre goût (mais c’est subjectif), l’ensemble des commandes étant regroupé au sein de l’écran tactile de 12 pouces. Concernant les capacités de cet écran et du système d’infodivertissement, il y a aussi du bon et du moins bon, mais nous y reviendrons un peu plus bas.

La position de conduite est bonne pour un SUV électrique et, une fois n’est pas coutume, on ne se sent pas comme sur une chaise d’arbitre de tennis avec le volant dans les genoux.

Les matériaux sont de bonne qualité pour les parties hautes, c’est un peu moins ça pour les parties basses avec des plastiques durs, mais loin d’être bas de gamme. On a connu mieux chez Volkswagen. Globalement, un Skoda Enyaq possède un intérieur un peu plus chaleureux et moins austère, avec également un travail plus soigné au niveau de certains matériaux. On sent bien que l’investissement a été porté davantage sur la technologie que le raffinement, en témoignent les accoudoirs aux places avant qui n’ont pas l’air bien solides.

En matière d’habitabilité, la Volkswagen ID.5 s’en sort avec les honneurs. Elle repose sur la plateforme de l’ID.3, étirée de plus de 30 centimètres, principalement sur le porte-à-faux arrière, permettant ainsi de gagner de l’espace pour les jambes des passagers arrière. Justement, les passagers arrière auront assez d’espace, et heureusement pour une voiture se voulant familiale. Bonne nouvelle, le profil coupé du toit ne rogne pas trop sur la garde au toit et les plus grands ne se sentiront pas à l’étroit malgré les 12 millimètres perdus par rapport à l’ID.4. Au niveau des rangements intérieurs, le fait d’avoir un ensemble épuré permet évidemment de libérer de l’espace, et il y a en beaucoup à bord de cet ID.5.

C’est aussi le cas pour le coffre, sous forme de hayon. Volkswagen annonce une contenance allant de 549 à 1 561 litres avec un double plancher venant former une surface plane de chargement quand les dossiers de la banquette 2/3 – 1/3 sont rabattus. Ce sont 6 litres de plus que l’ID.4 en configuration 5 places et 214 litres de moins une fois la banquette rabattue. Il y a également une trappe permettant de loger un câble de recharge, et une autre trappe, sous la trappe, pour y loger un deuxième câble, entre autres. À l’avant, il n’y a pas de coffre (frunk) supplémentaire.

Technologies embarquées

Comme énoncé plus haut, les amateurs de minimalisme vont être servis. Le petit écran situé sous les yeux du conducteur fait un peu « perdu » au milieu de la planche de bord. Il permet d’afficher les directions, les aides à la conduite, la vitesse et d’autres informations liées à la motorisation électrique de la voiture. Dommage toutefois que cet écran soit assez petit avec ses 5,3 pouces. Nous avons vite l’impression d’avoir un jouet entre les mains.

En ce qui concerne l’écran tactile de 12 pouces qui embarque le système Discover Pro Max, là encore il y a des choses à redire. On se perd assez rapidement dans les menus, notamment lorsqu’il faut régler la climatisation. Rien ne vaut de bonnes vieilles molettes pour ajuster la température et l’intensité de la ventilation, on ne le répétera jamais assez. Même si les menus sont globalement assez complets, on s’y perd rapidement. Trop de raccourcis tuent le raccourci, et on arrive parfois même à se perdre rien qu’en voulant changer la radio.

Pour ne rien arranger, il y a des commandes sensitives absolument partout, même pour le réglage des rétroviseurs, et c’est assez agaçant car cela ne fonctionne pas toujours bien. Ou du moins, nous n’en avons pas l’habitude, et en ayant passé un peu plus de deux heures au volant de la voiture, difficile de s’y faire. Pour régler le volume de la radio par exemple, il a fallu nous y reprendre à deux ou trois fois.

Les commandes sensitives pour l’ouverture des vitres sont particulièrement agaçantes.

La Volkswagen ID.5 embarque évidemment les indispensables Apple CarPlay et Android Auto, disponibles avec ou sans fil. À l’avant, nous retrouvons deux ports USB-C et un chargeur à induction pour smartphone. Le système de navigation embarqué de Volkswagen est plutôt au point et intègre un planificateur permettant de prendre en compte les arrêts nécessaires pour la recharge, tout en signalant les bornes disponibles sur le trajet. Précisons que le groupe Volkswagen a eu beaucoup de problèmes avec son logiciel embarqué au lancement de l’ID.3, mais tout semble être globalement rentré dans l’ordre, nous n’avons pas eu de problèmes lors de notre essai.

Le SUV inaugure en option un affichage tête haute en réalité augmentée, dont les indications sont comme projetées à 10 mètres de distance sur la route. Sous le pare-brise et sur toute la largeur de celui-ci court l’ID. Light ; ce jonc lumineux communique des informations en signalant un danger, un changement de direction à venir ou la présence d’un véhicule dans un angle mort par un éclairage spécifique de certaines zones avec des couleurs définies. Ce dispositif réagit également aux commandes vocales du nouvel assistant personnel de la marque, connecté à Internet et capable d’apprendre au fil de son utilisation.

La voiture peut aussi recevoir des mises à jour à distance, prévues toutes les douze semaines, et du même coup l’activation ou la désactivation de certaines options sur demande après sortie d’usine. Elle embarque des technologies de communication intervéhicules Car2X (avec d’autres Volkswagen équipées) ainsi qu’entre véhicules et infrastructures, avec une portée de 800 mètres au total.

En matière d’aides à la conduite, nous retrouvons toute l’armada indispensable pour toute voiture moderne aujourd’hui. Il y a le régulateur de vitesse adaptatif, la conduite automatisée en cas d’embouteillages, l’alerte de collision, le freinage automatique d’urgence ou encore, et c’est une nouveauté, la possibilité de laisser la voiture en doubler une autre sur autoroute grâce à une simple impulsion sur le clignotant. Une technologie que nous avons essayée et qui s’est révélée aboutie, même si elle fait plutôt « gadget » à nos yeux.

Enfin, l’ID.5 dispose d’une fonction « mémorisation » pour les manœuvres et est capable de se souvenir des derniers mètres parcourus en marche avant pour les effectuer en marche arrière, sans que vous ayez à intervenir. De quoi vous sortir de certaines impasses, dans les deux sens du terme.

Conduite

« Le confort comme maître-mot ». C’est ce que nous avions sous-titré lors de notre essai de la Volkswagen ID.4 il y a plus d’un an. Sachez que ce n’est désormais plus vraiment le cas sur cet ID.5. Précisons que les jantes ont dû beaucoup jouer, notre premier modèle d’essai, avec une monte de 21 pouces et la suspension pilotée DCC, s’est montré particulièrement mal suspendu (il s’agissait d’une version sportive GTX de 299 ch). Le lendemain, la prise en main de la version qui nous intéresse dans cet essai, avec des jantes de 19 pouces et sans la suspension pilotée, nous a davantage convaincus en termes de confort.

Pourtant, notre ID.4 d’essai d’il y a un an était pourvue également d’une suspension DCC et de jantes de 21 pouces. En questionnant les experts techniques de la marque, il s’est avéré que l’ID.4 et l’ID.5 ne possèdent pas le même software. En l’occurrence, les ingénieurs ont certainement souhaité rendre les suspensions de l’ID.5 plus fermes pour le rendre plus dynamique et justifier sa silhouette de coupé qui se veut naturellement plus « sportive ».

Pour aller plus loin
Quelles sont les meilleures voitures électriques à acheter en 2022 ?

Notre version Pro Performance de 204 ch est pourvue d’un moteur électrique monté au niveau de l’essieu arrière et alimenté par une batterie d’une capacité de 77 kWh. C’est, pour l’instant, la seule batterie disponible au catalogue. Le moteur délivre 310 Nm de couple, le 0 à 100 km/h est expédié en 8,4 secondes et la vitesse maximale est de 160 km/h. C’est globalement satisfaisant pour une voiture de ce type, dans n’importe quelle situation, avec suffisamment de reprise pour doubler confortablement.

Avec les jantes de 19 pouces et la suspension non pilotée, notre ID.5 d’essai s’est montrée assez confortable, mais moins que l’ID.4. A contrario, la grande sœur est effectivement plus dynamique avec une caisse globalement mieux tenue et une prise de roulis mieux maîtrisée. Le nez plongera toujours au moindre freinage un poil trop appuyé, mais cet ID.5 Pro Performance est globalement une bonne synthèse entre confort et dynamisme, malgré ses plus de deux tonnes sur la balance.

Le freinage est plutôt bien géré, avec une bonne transition entre le régénératif et celui par friction. En revanche, la puissance du freinage régénératif est assez moyenne, même en mode « B », il ne vous emmènera jamais jusqu’à l’arrêt complet. Notons qu’il n’y a pas de palettes pour régler la puissance du frein moteur.

Autonomie, batterie et recharge

Sur ce genre de présentation au parcours déjà bien établi et au timing serré, difficile d’évaluer l’autonomie et les consommations. L’autonomie sous le cycle WLTP est annoncée à 513 km pour notre modèle d’essai. Nous avons relevé une moyenne de 21 kWh/100 km lors de notre prise en main avec un usage mixte oscillant entre autoroutes (un trajet particulièrement énergivore pour les électriques), départementales à rythme soutenu et traversés de jolis villages. En étant un peu plus attentifs, nous aurions certainement pu faire descendre notre moyenne. Au vu de notre consommation, nous aurions pu espérer faire environ 350 km avec une seule charge.

Pour aller plus loin
Voiture électrique : autonomie, recharge et prix, les choses à savoir avant un achat

Il en va de même pour la recharge, nous avons effectué un arrêt « pour la forme » sur une station de recharge Ionity. Avec 70 % de batterie au moment de charger, la puissance de recharge n’a pas dépassé les 70 kW, mais rien d’anormal puisque la puissance maximale diminue au fur et à mesure que la batterie se rempli. Volkswagen annonce une puissance de charge maximale de 135 kW, de quoi faire le plein d’électrons (de 5 à 80 %) en 29 minutes environ sur une borne rapide. Il faudra 7h30 sur une borne de 11 kW et plus de 42 heures pour passer de 0 à 100 % sur une prise classique.

Comme énoncé plus haut, en France, l’ID.5 a le droit uniquement à la grosse batterie d’une capacité nette de 77 kWh. Le groupe motopropulseur de base au lancement se nomme Pro et repose sur un moteur électrique arrière de 174 ch. Au-dessus se trouve notre modèle d’essai Pro Performance de 204 ch. En haut de la gamme, nous retrouvons la version GTX de 299 ch et à l’autonomie plus limitée avec 489 km annoncés.

Prix

Volkswagen chamboule sa stratégie de gamme depuis l’arrivée des modèles ID avec l’absence de finitions. Elles ont été remplacées par des packs d’équipement. La gamme ID.5 en compte cinq : Design, Infotainment, Comfort, Assistance et Sport. Dans l’Hexagone, l’ID.5 débute à partir de 52 550 euros. Le bon en avant est colossal par rapport au prix d’appel d’une ID.4, avec plus de 10 000 euros d’écart. À ce niveau de prix, l’aide du bonus écologique est limitée à 2000 euros.

Une différence de prix entre l’ID.4 et l’ID.5 qui se justifie en raison d’un équipement de série plus complet sur le SUV coupé. Nous retrouvons d’emblée les sièges chauffants, le régulateur de vitesse adaptatif, la navigation, la caméra de recul ou encore les jantes de 19 pouces.

Pour aller plus loin
Bonus écologique 2022 : tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter une voiture électrique

La concurrence sera avant tout interne au groupe Volkswagen pour l’ID.5 avec, comme énoncé plus haut, les Skoda Enyaq Coupé et autres Audi Q4 e-tron Sportback en embuscade. Néanmoins, les deux s’affichent à des tarifs supérieurs à motorisation et batterie égales. Il en va de même pour la Ford Mustang Mach-E, plus dynamique, avec son modèle d’entrée de gamme doté d’une batterie de 76 kWh et une motorisation de 269 ch. Il est affiché à 56 400 euros en deux roues motrices, soit 3 850 euros de plus que l’ID.5. Enfin, le Tesla Model Y, lui aussi plus gourmand (64 990 euros), propose plus de puissance, d’autonomie et de volume de coffre.

Catégories: Mobile

Ce lot de deux Philips Hue Play et une Hue Go est à prix réduit pendant les soldes

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 18:48

Si vous avez déjà entamé une installation d’ampoules connectées, vous pourriez être intéressé par ce pack qui propose deux barres led et une lampe portative. Aujourd’hui, il est à -17 % et tombe à 139,99 euros.

Philips Hue est réputée pour la qualité de ses ampoules connectées, mais également pour sa facilité d’installation. Si vous êtes déjà familier avec cette marque, ce pack viendra compléter votre installation sans payer le prix fort. Il inclut non seulement deux barres lumineuses Hue Play mais aussi une lampe portative, Hue Go, à emporter partout avec soi. À l’occasion des soldes, ce pack profite de 17 % de remise pour devenir un peu plus accessible.

Que propose ce pack ?
  • Deux barres LED Hue Play et une Hue Go
  • La compatibilité avec les principaux assistants vocaux
  • L’application Philips Hue pour personnaliser votre éclairage

Boulanger propose un pack Philips Hue regroupant deux Hue Play et une Hue Go. S’il fallait débourser 169,99 euros pour en profiter, aujourd’hui il est possible d’obtenir ce pack à 139,99 euros soit une économie de 17 %.

Retrouvez le pack Philips x2 Hue Play + Go à 139,99 € chez Boulanger La marque de référence dans l’éclairage connecté

La réputation de la gamme Philips Hue n’est plus à prouver et reste ce qui se fait de mieux sur le marché. Il faut dire que le constructeur mise une installation simple et accessible pour tous. Pas besoin d’être électricien, ni d’entamer des travaux, il suffit de connecter le pont de connexion à une prise secteur. Ce dernier permet de bénéficier d’une longue portée, car les ampoules Philips Hue utilisent le protocole Zigbee, et non le Wi-Fi. Cette solution est d’ailleurs moins gourmande en énergie. Le pont devra être connecté à votre box Internet : les ampoules seront aussitôt prêtes à s’illuminer après cela. Si vous ne possédez pas de pont de connexion, vous pouvez toujours utiliser le Bluetooth.

Une immersion assurée et une ambiance personnalisée

Dans ce pack, vous retrouverez deux barres lumineuses connectées : Hue Play. Elles ont l’avantage de se synchroniser avec vos films ou bien vos jeux vidéo compatibles. Installée sur un mur ou posée à plat près d’un téléviseur, cette lumière projetée pourra transformer l’atmosphère de votre pièce avec un éclairage dynamique et immersif. Elles pourront bien évidemment s’illuminer dans pas moins de 16 millions de nuances colorées pour créer une ambiance personnalisée et harmonieuse dans votre salon. Depuis l’application Philips Hue, vous allez pouvoir régler l’intensité ou bien la couleur des lampes.

Il sera également possible de programmer l’allumage ou l’extinction des lumières connectées. Les assistants Google Assistant, Amazon Alexa et Siri seront de la partie pour vous faciliter la tâche et contrôler vos lumières à la voix. Enfin, ce pack inclut également une Hue Go, une lampe portative en forme de bol qui fonctionne sur batterie avec 3 heures d’autonomie. Elle permet de combler le manque de lumière lors de vos soirées d’été, ou bien pour apporter une ambiance romantique à votre dîner en chandelle. Vous allez pouvoir accéder à différents réglages d’éclairage, et utiliser les effets d’éclairage dynamiques déjà prédéfinis comme les Hue Play.

Retrouvez le pack Philips x2 Hue Play + Go à 139,99 € chez Boulanger

Lire aussi
Quelle ampoule connectée choisir pour illuminer votre intérieur ?

Pour ne rien rater des Soldes d’été 2022

Les Soldes d’été ont officiellement commencé le mercredi 22 juin 2022 en France et se termineront le mardi 19 juillet au soir. Dès maintenant, plusieurs marchands ont d’ores et déjà dégainé leurs meilleures offres. Voici les promotions qui méritent votre argent.

Retrouvez toutes les meilleures offres des soldes en DIRECT

Pour ne louper aucun bon plan de cet événement, voici quelques réflexes à adopter dès maintenant afin ne rien rater des offres que nous recommandons :

  • Nous suivre sur notre compte twitter @FrandroidPromos uniquement dédié aux bons plans (pensez à activer la cloche pour recevoir les notifications en temps réel)
  • Télécharger notre application Frandroid (disponible sur iOS et Android) pour activer les notifications de la catégorie « Bons Plans » et ainsi recevoir en temps réel les nouveaux articles liés aux French Days
  • S’abonner à notre newsletter Bons Plans pour être sûr de recevoir les offres en avant-première (pas plus d’un mail par jour, désinscription en 1 clic, aucune diffusion à des tiers) :

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à HUMANOID, société éditrice du site Frandroid en sa qualité de responsable de traitement. Elles ne seront en aucun cas cédées à des tiers. Ces données sont traitées sous réserve d'obtention de votre consentement pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur Frandroid. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d'eux. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de limitation, de portabilité et d'opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d'effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d'exercices de droits dédié.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

La Chine se presse pour contrer macOS et Windows avec son propre système d’exploitation

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 18:01

Le succès des machines tournant avec un système d'exploitation états-unien semble avoir ravivé certaines ambitions chinoises. Le gouvernement du pays est actuellement à l'œuvre pour accélérer l'effort censé mener à la création d'un OS chinois pouvant être utilisé partout sur son territoire.

Source : Parallels

Pékin ne voit pas forcément d’un très bon œil la percée d’Apple sur le marché du PC. L’arrivée des puces ARM de la firme a récemment propulsé le niveau de puissance de ses ordinateurs vers un nouveau palier et cela semble plaire aux consommateurs.

Les ventes de MacBook ont augmenté ces dernières années. Et c’est pour endiguer la possibilité d’une dépendance à une technologie d’origine américaine que le gouvernement chinois aurait pris des mesures pour concrétiser son ambition : créer son propre système d’exploitation.

Un système capable de rivaliser avec les géants américains

C’est le South China Morning Post qui rapporte que le pays a créé une plate-forme ouverte dans l’optique d’accélérer le développement de son propre système d’exploitation domestique. Celui-ci leur permettrait à terme de réduire leur dépendance aux systèmes étrangers comme Windows et macOS qui dominent le marché.

Le pays fait appel pour sa réalisation à Kylinsoft, une filiale de China Electronics Corp, société détenue par l’État chinois. L’entreprise s’est vu donner la tâche de créer une communauté open source à l’aide d’une plate-forme appelée « openKylin » qui permet aux programmeurs de publier et partager le code informatique nécessaire à la création de ce système d’exploitation.

L’entreprise s’est également associée à 10 autres entités chinoises pour accomplir cette tâche, entités parmi lesquelles figure le Centre National de recherche sur le développement de la sécurité de l’information industrielle. Cet effort étant censé encore stimuler la production locale de technologie dans un contexte de tensions entre les États-Unis et la Chine.

Une ambition qui tarde à se réaliser

Cette quête d’un système d’exploitation national compétitif n’est pas nouvelle et certaines options sont déjà disponibles sur le marché. Kylin avait pour sa part été développé originellement en 2001 par l’Université nationale de technologie de défense avant d’être octroyé sous licence à Kylinsoft pour application commerciale depuis 2014. Avant cela, il avait principalement été utilisé pour des systèmes informatiques militaires et gouvernementaux et n’avait pas réalisé de réelle percée vers une utilisation plus grand public.

Les premières versions du système incluaient du code FreeBSD tandis que les dernières versions sont basées sur Linux. Le pays gère également sa propre plate-forme open source nommée Gitee, censé contrer le site GitHub de Microsoft. Kylinsoft propose à l’heure actuelle trois systèmes d’exploitation nommés V10, V14 et NeoKylin V7.0. Le système V10 étant celui qui possède la plus grande compatibilité de CPU.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Google Assistant vous rappelle d’enlever votre réveil pendant les jours fériés

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 17:46

Il semblerait que Google Assistant puisse vous prévenir de désactiver votre réveil la veille d'un jour férié. Une fonction qui est apparue sur le widget « At a Glance » disponible exclusivement sur les Pixel de Google.

L’une des pires sensations au monde est un réveil qui sonne un jour férié, parce qu’on a oublié de le désactiver. Dans la mise à jour « Feature Drop » de mars des Pixel, Google avait annoncé que le widget « At a Glance » pouvait envoyer des « rappels pour désactiver votre alarme si le lendemain est un jour férié ». Une alerte qui a commencé à être reçue au Canada.

Un utilisateur sauve son jour férié grâce à Google Assitant

Un certain als26 écrit sur Reddit avoir reçu une alerte de Google Assistant, lui rappelant que le lendemain avait lieu la fête nationale canadienne. L’assistant vocal lui a proposé de changer son alarme, prévue pour 9h30 le lendemain matin.

L’alerte reçue sur Google Assistant // Source : als26 sur Reddit

Cliquer sur cette notification lui a permis d’accéder à son application horloge pour modifier son alarme. Cependant, cela ne permet pas en un clic d’annuler le réveil prévu.

En mars dernier, Google rappelait que « At a Glance » apportait ce rappel aux côtés des autres intégrations de l’application horloge, comme l’heure du coucher, la minuterie et le chronomètre, rapporte 9to5Google. Cependant pour cette alerte, aucun réglage n’apparaît dans le widget.

Ce rappel pourrait-il être étendu aux autres smartphones Android ?

9to5Google poursuit en disant que cela pourrait être étendu au-delà des Pixel de Google via Google Assistant. Une fonctionnalité qui aurait d’ailleurs plus de sens si elle était intégrée directement dans l’application Google Horloge. Cela viendrait améliorer les fonctionnalités qui permettent de différencier les jours, selon le programme de son week-end par exemple.

Il pourrait être intéressant également de recevoir ces mêmes alertes pour les jours de congés ou les vacances, via les événements Google Agenda par exemple.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

L’iPad Pro M1 ne résiste pas à la 2e démarque des soldes et s’affiche à un meilleur prix

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 17:33

S’il est assez rare de trouver des produits Apple en promotion, les soldes changent cette tendance. Aujourd’hui l’iPad Pro M1 (128 Go) perd 115 euros de son prix grâce à un code promo et passe à 784,99 euros au lieu de 899,99 euros habituellement.

Même avec l’introduction la nouvelle puce M2, l’iPad Pro 2021 est une tablette très performante. En intégrant la puce Silicon M1, la tablette premium d’Apple peut se substituer à votre PC, il en a tous les atouts en termes de puissance. Cet iPad a encore de beaux jours devant lui et reste ce qui se fait de meilleur chez Apple en tablette tactile. Et bonne nouvelle, s’il est assez rare de trouver cette tablette en promo, aujourd’hui elle bénéficie de 115 euros de remise sur son prix d’origine.

Ce qu’il faut retenir de l’iPad Pro 11 M1
  • Son écran Liquid Retina Pro Motion 120 Hz
  • Sa grande puissance délivrée par la puce Apple M1
  • Et quelques améliorations bienvenues

Sorti au prix de 899 euros, l’iPad Pro M1 (128 Go) est actuellement en promotion à 799,99 euros, mais en utilisant le code KIR15100, la tablette d’Apple passe à 784,99 euros sur le site Rakuten.

Retrouvez l'iPad Pro 11 M1 à 784,99 € (128 Go) sur Rakuten KIR15100 iPad Pro M1 : prix affiché une fois le code promo appliqué // Source Rakuten

Si, par la suite, l’offre mentionnée dans cet article n’est plus disponible, merci de jeter un coup d’œil au tableau ci-dessous afin de dénicher d’autres offres concernant l’iPad Pro 11 M1.  

Où acheter le
Apple iPad Pro 11 M1 au meilleur prix ? Aussi disponible à partir de 854 € Une tablette inchangée, avec quelques nouveautés

L’iPad Pro 2021 conserve le design des iPad Pro de la génération précédente. On retrouve une tablette aux allures premium avec une dalle borderless et des angles arrondis. Elle offre une bonne prise main avec sa diagonale de 11 pouces et son poids de 466 g. Concernant l’écran, contrairement au modèle de 12,9 pouces, le plus petit modèle n’embarque pas la technologie Mini Led. Il reste néanmoins agréable à regarder grâce à son bel écran Liquid Retina compatible HDR et Pro Motion jusqu’à 120 Hz. La tablette proposera une excellente fluidité et une bonne qualité d’image.

Cet iPad apporte tout de même son lot de nouveauté. Avec le télétravail de plus en plus fréquent, la firme de Cupertino a tenu à améliorer la qualité sonore. La tablette profite ainsi de quatre haut-parleurs compatibles Dolby Atmos. À cela s’ajoutent cinq micros annoncés de « qualité studio » pour un rendu excellent au niveau des voix. Côté photo, on retrouve un capteur grand-angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels ainsi qu’un capteur LiDAR, qui a notamment l’avantage de fournir le suivi de mouvement et la détection 3D, en plus de mesurer la profondeur — très pratique pour la réalité augmentée.

Toujours aussi puissante, malgré l’arrivée de la puce M2

La véritable nouveauté est à l’intérieur : Apple intègre sur son iPad la puce M1, présente sur la plupart des ordinateurs portables de la marque. Même si la firme de Cupertino a lancé la puce M2, déjà très prometteuse, la puce maison de première génération a encore de très beaux jours devant elle. Avec cette configuration, vous êtes assurée d’avoir une tablette réactive, elle apporte un boost de puissance considérable, avec des performances jusqu’à 40 % plus rapides que la génération précédente qui lui permet de se mesurer aux ordinateurs personnels. De plus, l’iPad Pro embarque désormais un port USB-C compatible Thunderbolt 4, ce qui devrait assurer encore plus de rapidité et de polyvalence à l’appareil.

Niveau autonomie, c’est assez frustrant de voir qu’ici la puce M1 n’a pas permis d’accroître l’endurance de la tablette, comme elle avait pu le faire pour les ordinateurs portables d’Apple. La tablette propose toujours une dizaine d’heures d’autonomie, mais qui suffira à faire tenir une journée avant de tomber en rade de batterie.

Retrouvez l'iPad Pro 11 M1 à 784,99 € (128 Go) sur Rakuten KIR15100

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre test complet sur l’iPad Pro 11 M1.

8 /10 Apple iPad Pro 11 M1 Fiche produit Voir le test Disponible à 854 €

Lire aussi
Comparatif meilleures tablettes : quelle tablette tactile choisir en 2022 ?

Pour ne rien rater des Soldes d’été 2022

Les Soldes d’été ont officiellement commencé le mercredi 22 juin 2022 en France et se termineront le mardi 19 juillet au soir. Dès maintenant, plusieurs marchands ont d’ores et déjà dégainé leurs meilleures offres. Voici les promotions qui méritent votre argent.

Retrouvez toutes les meilleures offres des soldes en DIRECT

Pour ne louper aucun bon plan de cet événement, voici quelques réflexes à adopter dès maintenant afin ne rien rater des offres que nous recommandons :

  • Nous suivre sur notre compte twitter @FrandroidPromos uniquement dédié aux bons plans (pensez à activer la cloche pour recevoir les notifications en temps réel)
  • Télécharger notre application Frandroid (disponible sur iOS et Android) pour activer les notifications de la catégorie « Bons Plans » et ainsi recevoir en temps réel les nouveaux articles liés aux French Days
  • S’abonner à notre newsletter Bons Plans pour être sûr de recevoir les offres en avant-première (pas plus d’un mail par jour, désinscription en 1 clic, aucune diffusion à des tiers) :

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à HUMANOID, société éditrice du site Frandroid en sa qualité de responsable de traitement. Elles ne seront en aucun cas cédées à des tiers. Ces données sont traitées sous réserve d'obtention de votre consentement pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur Frandroid. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d'eux. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de limitation, de portabilité et d'opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d'effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d'exercices de droits dédié.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Écrire sur un smartphone pliable ne sera plus une torture : Gboard a trouvé une solution

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 17:22

La version bêta de Gboard de Google s'améliore sur Android. Le clavier tactile devient plus facile à utiliser sur les smartphones pliables, qui se démocratisent.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Les smartphones pliables, lorsqu’ils sont dépliés, ont des tailles d’écran qui s’approchent de celles des tablettes. Taper au clavier tactile dessus tout en tenant le téléphone devient compliqué. La version bêta de Gboard se met à jour et améliore l’expérience utilisateur sur les modèles pliables, alors que ces derniers se démocratisent.

Une saisie plus ergonomique sur les grands écrans

L’objectif avec ce test de Gboard est de rendre la saisie plus ergonomique et moins gênante sur les smartphones pliables aux grands écrans comme le Samsung Galaxy Z Fold 3. Dans cette version, le clavier Android est divisé en deux, les touches apparaissent d’un côté et de l’autre de l’écran. Les pouces viennent plus facilement sur les touches et ne sont pas obligés de tirer vers le milieu de l’appareil lorsqu’on le tient en main. L’option a été repérée sur le forum r/GalaxyFold de Reddit et relayée par Android Central.

Gboard sur un Galaxy Z Fold // Source : InspektrGdgt sur Reddit

Cette fonction est déjà présente nativement sur le clavier de Samsung, cependant certains utilisateurs préfèrent l’expérience sur Gboard, l’application de clavier de Google. Pour tester la fonctionnalité, il suffit de s’inscrire au programme bêta de l’application via le Play Store. Elle est présente sur la version bêta 11.9.04, mais il se peut qu’elle ne soit pas disponible, le temps que Google active votre accès côté serveur.

À gauche, le clavier sur un Surface Duo, à droite, le Gboard séparé sur un Galaxy Z Fold 3.

The Verge note que « vous saurez que vous l’avez lorsque la barre d’outils au-dessus du clavier à l’écran de votre foldable affichera une icône de clavier divisé ». En cliquant dessus, le clavier se divise de part et d’autre de l’écran et l’icône en question sera remplacée par une autre qui permettra de réunir les deux moitiés.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Quelles sont les meilleures enceintes Bluetooth portables en 2022 ?

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 17:14

Envie de profiter de votre musique où vous voulez sans porter de casque ou d'écouteurs ? Voici notre comparatif des meilleures enceintes Bluetooth.

Les meilleures enceintes Bluetooth en 2022 L'enceinte à charge sans fil 8 /10 Sonos Roam
  • La charge sans fil
  • Compatible Bluetooth et Wi Fi
  • Le son équilibré
Le test 179 € La meilleure enceinte portable 9 /10 JBL Charge 5
  • Le son flexible
  • Solide et étanche
  • Autonomie de 24 heures
Le test 159 € Le meilleur son possible 8 /10 Huawei Sound Joy
  • Le son signé Devialet
  • Sa autonomie
  • Son étanchéité
Le test 119 €

Si elle n’a pas fondamentalement évolué depuis un bon moment, l’enceinte Bluetooth demeure un gadget extrêmement utile. Que ce soit pour profiter de la musique dans son jardin ou à la plage ou écouter tout un podcast en bricolant dans le garage, elles sont nomades et vous accompagnent partout, en particulier si elles sont étanches ou résistantes aux éclaboussures.

Pour vous aider à y voir plus clair dans l’offre pléthorique, voici nos enceintes Bluetooth favorites (à ne pas confondre avec les enceintes intelligentes à installer dans votre chambre ou votre salon).

JBL Charge 5 La meilleure enceinte portable 9 /10 Fiche produit Voir le test Amazon 159 €
  • Le son flexible
  • Solide et étanche
  • Autonomie de 24 heures
Disponible à 159 € sur Amazon

Le constructeur JBL a lancé sa nouvelle enceinte Bluetooth nomade. La Charge 5 succède à une quatrième version en y apportant quelques modifications notamment dans sa fabrication. Toutefois dans un aspect extérieur, le produit conserve son design en cylindre avec le même tissu Kvadrat à maille épaisse. Parmi les éléments mis en place, celle-ci est certifiée IP 67 la protégeant des assauts de l’eau.

En termes de qualité sonore, la JBL Charge 5 s’illustre par une solution acoustique à deux voies. La construction vous offre une signature autoritaire et une restitution très détaillée. Si les graves et les médiums sont bons, le réel point fort de l’enceinte est la gestion des aigus. Ces derniers sont fluides et doux. Avec l’application dédiée JBL Portable, vous avez même accès à un égaliseur sonore.

L’enceinte est élégante, puissante et surtout endurante. En effet, elle offre une belle autonomie sur 24 heures au complet. Le seul élément qui l’empêche d’être un produit réellement parfait est l’absence de micros sur sa structure. Consultez notre test de la JBL Charge 5 pour en apprendre plus à son propos.

Où acheter le
JBL Charge 5 au meilleur prix ? Voir plus d'offres Sonos Roam L'enceinte à charge sans fil 8 /10 Fiche produit Voir le test Fnac 179 €
  • La charge sans fil
  • Compatible Bluetooth et Wi Fi
  • Le son équilibré
Disponible à 179 € sur Fnac

Plutôt connu pour ses enceintes de salon et autres barres de son, Sonos vient ici s’aventurer sur le marché de l’enceinte Bluetooth. La marque n’oublie toutefois pas ses origines et la Roam pourra aussi se connecter à un réseau Wi-Fi. Cela lui apporte au passage un support de l’AirPlay 2, Google Assistant et Amazon Alexa.

La Sonos Roam tient parfaitement en main //Source : FRANDROID – Arnaud GELINEAU

Compacte, l’enceinte est aussi certifiée IP67, ce qui lui permet de faire un plongeon dans la piscine. Parmi ses points forts, on notera des commandes très facilement accessibles et surtout le supporte de la charge Qi en plus de l’USB-C. L’autonomie elle-même est assez moyenne puisque l’on peine à dépasser les dix heures.

Pour ce qui est du rendu sonore, il n’y a rien à redire : Sonos rend ici une copie très propre, avec un rendu détaillé. Contrairement à nombre de produits de ce type, les basses sont en revanche assez discrètes et le volume sonore maximum n’est pas énorme. La Roam est donc une bonne enceinte, qui brille par sa polyvalence. Retrouvez notre test complet de la Sonos Roam.

Où acheter le
Sonos Roam au meilleur prix ? Voir plus d'offres Bose SoundLink Flex La plus compacte 9 /10 Fiche produit Voir le test Amazon 153 €
  • Le Position iQ
  • Sa belle construction
  • Un son équilibré
Disponible à 153 € sur Amazon

L’arrivée d’une enceinte de chez Bose est toujours à prendre en compte. La SoundLink Flex propose un format marginal sur le marché que l’on peut placer sur le dos pour un son vertical. Sa base en silicone permet de placer l’enceinte n’importe où sans le moindre problème.

En matière d’usage quotidien, celle-ci dispose au minimum d’une certification d’étanchéité IP 67 pour le protéger des assauts de l’eau. En matière de connectique, un unique port USB-C dédié à la recharge du produit est mis en place. Dans la version sans-fil, le Bluetooth est aussi présent pour fonctionner de manière optimale.

Pour ce faire, l’application mobile dédiée Bose Connect permet de répondre aux principaux besoins du propriétaire. Il est ainsi possible de gérer la lecture musicale en cours sans toutefois avoir besoin d’utiliser le logiciel de streaming sollicité.

C’est surtout la qualité du son délivré qui est à prendre en compte. En l’occurrence, le constructeur adopte une signature sonore capable de s’adapter au positionnement de l’enceinte connectée. Le capteur embarqué utilisant la technologie PositionIQ afin d’adapter les aigus et les basses.

Un dernier mot sur l’autonomie. La Bose intègre une batterie de 3000 mAh capable d’offrir une autonomie de 12 heures en fonction de votre usage. La recharge de son côté prend quatre heures au complet. Notre test complet de la SoundLink vous donnera de plus amples informations.

Où acheter le
Bose SoundLink Flex au meilleur prix ? Voir plus d'offres JBL Xtreme 3 La plus baroudeuse 9 /10 Fiche produit Voir le test Amazon 249 €
  • Son excellente finition
  • Un son très détaillé
  • L'écosystème JBL
Disponible à 249 € sur Amazon

Parmi les différentes enceintes Bluetooth disponibles, la JBL Xtreme 3 est celle ayant le plus des airs de baroudeuse. Elle reprend la forme cylindrique de la Charge 5, mais avec un revêtement plus solide. Une sangle de transport est aussi intégrée avec une solidité à toute épreuve, mais un poids conséquent de 2 kilos. Les finitions sont irréprochables et vous pourrez compter sur une certification IP67.

L’application compagnon JBL Music permet de gérer la qualité du son et aussi de connecter d’autres enceintes JBL pour un mode PartyBoost et profiter ainsi d’une qualité sonore irréprochable. Vous avez ainsi droit au Bluetooth multipoint pour connecter plusieurs appareils en même temps. Enfin, elle offre une durée de vie mesurée à 16 heures.

À l’instar des autres enceintes JBL, la Xtreme 3 est un produit performant dans sa partie audio. Elle délivre une puissance cumulée de 100 W. Elle offre aussi un son direct avec des graves profondes. Les aigus sont doux et fluides tandis que les médiums proposent un son riche. Même en extérieur, la JBL Xtreme 3 répond aux attentes.

Notre test de la JBL Xtreme 3 vous fera découvrir les atouts de ce produit parfait pour la plage.

Où acheter le
JBL Xtreme 3 au meilleur prix ? Ultimate Ears Wonderboom 2 L'excellent rapport qualité/prix Fiche produit Amazon 79 €
  • Sa construction compacte
  • Un son puissant
  • Etanche
Disponible à 79 € sur Amazon

La deuxième édition de la Wonderboom reprend un design en rondeur, la compacité et surtout l’étanchéité (et à fortiori la résistance à la poussière et au sable), des caractéristiques fortement appréciables si l’on veut l’emmener en vacances.

Cette seconde édition s’améliore sur deux points principaux : d’abord sur l’autonomie, avec 13 heures d’utilisation annoncées, puis sur la partie audio avec un mode « outdoor boost » qui hausse le volume et accentue les médiums. Il est assez dispensable dans la mesure où le volume est déjà fort honorable et qu’il déséquilibre également le rendu sonore général. On regrette aussi la présence d’un port microUSB à l’arrière et non USB-C.

Rappelons toutefois que la certification IP67 n’est valable que lorsque le cache du connecteur est fermé, mais vous pourrez bien en théorie l’utiliser dans l’eau, d’autant qu’elle flotte. Sachez toutefois qu’il n’est pas vraiment recommandé de le faire et que cela ne vaut que pour l’eau douce. Reste que la Wonderboom 2 est un excellent compromis disponible à moins de 70 euros.

Où acheter le
Ultimate Ears Wonderboom 2 au meilleur prix ? Voir plus d'offres JBL Flip 6 Taillée pour l'été 9 /10 Fiche produit Voir le test Boulanger 139 €
  • Sa qualité sonore équilibrée
  • Une construction de qualité
  • L'autonomie de 13 heures
Disponible à 139 € sur Boulanger

Comme toujours chez JBL, les produits audio proposent une qualité d’usage orienté pour une utilisation précise. La JBL Flip 6 est destinée à devenir l’un des accessoires incontournables de vos vacances cet été. Le modèle se dévoile sous la forme d’un cylindre à la fois élégant, mais surtout étanche grâce à une certification IP67.

La grande force de cette enceinte Bluetooth est la qualité du son délivrée. Dans sa signature, les graves sont assez généreuses, mais n’allez pas croire pour autant que les médiums et les aigus sont délaissés. De manière générale, vous profiterez pleinement de votre bibliothèque musicale de près comme de loin. Elle est aussi bonne que la charge 5 qui truste la tête de notre sélection.

Attention, le constructeur a fait un choix tranché. L’enceinte JBL ne dispose pas de micro intégré pour vous permettre de passer des appels. À l’usage, la Flip 6 est pensée pour être installée partout dans votre domicile, à la plage ou même au bord de votre piscine. La dragonne permettra même de la suspendre en hauteur.

Pour compléter l’ensemble, il est nécessaire aussi d’évoquer l’autonomie de cette enceinte. Elle permet une endurance de 12 voire 13 heures. Enfin, elle fonctionne en symbiose avec l’application JBL. Notre test complet de la JBL Flip 6 vous permettra d’en apprendre plus.

Où acheter le
JBL Flip 6 au meilleur prix ? Voir plus d'offres Huawei Sound Joy Le meilleur son possible 8 /10 Fiche produit Voir le test Amazon 119 €
  • Le son signé Devialet
  • Sa autonomie
  • Son étanchéité
Disponible à 119 € sur Amazon

Le constructeur chinois développe son écosystème d’objets connectés. C’est en ce sens que l’enceinte Huawei Sound Joy a été construite. Le produit est le fruit d’une collaboration avec l’entreprise française Devialet pour fournir une enceinte nomade délivrant un son d’une rare qualité pour cette gamme de prix.

Comme pour ses principales concurrentes, l’enceinte Huawei est certifiée IP 67, lui permettant de ne pas être embêté par l’eau ni le sable. Avec son format de cylindre, il est possible de la placer à l’horizontale ou bien la verticale en fonction de vos besoins. Les différents boutons placés dessus vous permettent de contrôler le volume, les pistes audio ou même le Bluetooth.

En termes de qualité sonore, la Huawei Sound Joy est bien équipée. Le constructeur est épaulé par Devialet pour offrir un son efficace. L’enceinte connectée mettra aussi bien les graves que les aigus en valeur. Surtout, le produit tire son épingle du jeu dans son usage extérieur. Vous souhaitez en apprendre plus ? Découvrez notre test complet de la Huawei Sound Joy.

Où acheter le
Huawei Sound Joy au meilleur prix ? Voir plus d'offres Sony SRS-XG300 Tu aimerais faire la fête 8 /10 Fiche produit Voir le test Amazon 299 €
  • Un excellent son à haut volume
  • L'autonomie très performante
  • Sa qualité de fabrication
Disponible à 299 € sur Amazon

Sony dispose d’un réel savoir-faire en matière de produits audio. Avec son enceinte connectée SRS-XG300, la marque met en avant un appareil taillé pour les sorties, les vacances d’été et même les fêtes en soirée. Cela passe par un design en cylindre avec de bonnes finitions, avec une poignée en silicone pour la transporter un peu partout.

La qualité sonore émise par le produit est de bonne qualité, à tel point que deux signatures distinctes sont présentes en fonction des modes d’amélioration. Les graves sont généreuses de base, mais perdent en netteté avec le mode Méga Bass. Les médiums sont en retrait quand le son est bas. Enfin les aigus sont discrets, mais précis.

Surtout, la Sony SRS-XG300 promet jusqu’à 25 heures d’autonomie au maximum. Cela se réduit à 15 heures avec le mode Mega Bass d’activé. À pleine puissance, l’enceinte connectée chute à 4 heures. Des promesses largement tenues lors de notre test. Côté charge, il nécessite 2 h 30 minutes sur secteur pour faire le plein via le port USB-A.

Le gros point faible de cette enceinte connectée Bluetooth est son comportement dynamique quand le son est bien plus faible. La Sony SRS-XG300 est cependant un bon produit pour l’été ! Lisez notre test complet de l’enceinte sur Frandroid pour valider ou non votre choix.

Où acheter le
Sony SRS-XG300 au meilleur prix ? Tout savoir avant d’acheter une enceinte Bluetooth Quelle est l’utilisation type pour une enceinte portable ?

Si l’on peut bien évidemment utiliser son enceinte portable comme une enceinte principale à son domicile, les enceintes portables sont surtout… portables. Elles sont d’abord destinées à être emportées en vacances, déplacées près de la piscine ou encore afin d’avoir un peu de musique sous la douche. Pour la maison, des modèles sédentaires proposeront généralement un meilleur son pour un tarif similaire.

Quels sont les critères importants pour une enceinte portable ?

En fonction de vos besoins, il faudra accorder une importance plus ou moins grande à divers points. Par nature, l’élément primordial est bien évidemment la qualité audio, toutefois, la prépondérance de ce critère est variable. En tant qu’enceinte d’appoint, surtout destinée à vous accompagner en vacances ou dans votre salle de bain, il n’est peut-être pas nécessaire d’investir dans un matériel particulièrement doué sur l’audio, mais plutôt de s’intéresser à la taille, l’autonomie ou la résistance à l’eau.

Mon enceinte est étanche, puis-je l’utiliser dans l’eau ?

Si certaines marques assurent que leurs enceintes peuvent être utilisées dans l’eau, on recommandera toujours d’éviter de la plonger délibérément. L’idée d’avoir votre son qui flotte dans la piscine est enthousiasmante, mais c’est faire prendre des risques inutiles à votre joujou. Mieux vaut considérer cela comme une protection contre les accidents. Notez que l’étanchéité emporte généralement avec elle la résistance à la poussière et donc au sable. Pratique pour la plage.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

À -38 %, ce laptop gaming (144 Hz, RTX 3060) devient plus accessible lors des soldes

FrAndroid - ven, 01/07/2022 - 16:27

Vous réfléchissez à investir dans un nouveau PC portable gaming ? Quelle meilleure occasion que les soldes ? Aujourd'hui le modèle Nitro 5 (AN515-57) d’Acer chute à 872,99 euros contre 1399,99 euros habituellement.

Vous êtes au bon endroit si vous êtes à la recherche d’une machine transportable pour jouer dans de bonnes conditions sur PC. La gamme Nitro d’Acer est réputée pour ses laptop gaming performants et le modèle AN515 ne déroge pas à la règle. Ce dernier a d’ailleurs la chance de s’afficher en promotion avec plus de 520 euros de réduction sur la facture.

Les points forts de l’Acer Nitro 5
  • Il dispose d’un écran Full HD de 15,6 pouces à 144 Hz
  • Le combo i5-11400H + RTX 3060
  • Un SSD NVMe de 256 Go + 16 Go de RAM

Au lieu d’un prix barré à 1399,99 euros, le PC portable gaming Acer Nitro 5 (AN515-57-5220) est disponible en promotion à 872,99 euros sur Rue du Commerce pendant les soldes d’été.

Retrouvez le Acer Nitro 5 à 872,99 € sur Rue du Commerce Une configuration solide sans mettre le prix fort

Sous sa coque robuste, le modèle AN515 (57-5220) de la gamme Nitro cache une belle configuration. On a droit un processeur Intel Core i5-11400H cadencé à 3,1 GHz avec 16 Go de mémoire vive. Une telle configuration permet de vous adonner à toutes vos activités favorites sans ralentissement, et ce, même dans le cadre d’une utilisation multitâche ou encore la création de contenu (montage vidéo, photo, etc.) Mais il est surtout conçu pour le gaming.

Avec ce qu’il a sous le capot, il peut aisément faire tourner tous les derniers jeux AAA du moment dans la plus haute qualité graphique. Il offre un taux de rafraîchissement de 144 Hz, parfait pour avoir des images nettes et sans latences. De plus, vous pourrez compter sur l’apport d’une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3060 pour jouer à des jeux type FPS dans de bonnes conditions. Quant au stockage, il est assuré part à un SSD M.2 NVMe PCIe de 256 Go qui va assurer un lancement rapide et de temps de chargement minimes. En plus, ce modèle dispose d’un système de ventilation pour maintenir la stabilité du système et limiter la surchauffe.

Un laptop robuste avec une bonne connectique

Vous l’aurez compris, cet ordinateur portable est un vrai investissement sur le long terme, qui ne risque pas de vous décevoir. Vous pourrez profiter d’une dalle IPS de 15,6 pouces avec une définition Full HD 1920 x 1080 pixels, dotée d’un antireflet pour une meilleure visibilité en environnement lumineux. Et pour parfaire le tout, Acer propose des haut-parleurs DTS:X pour un rendu sonore de qualité et une bonne immersion en jeu. Et malgré sa diagonale de 15 pouces, le laptop d’Acer profite d’un format assez compact et nomade, grâce à son poids de 2,3 kg. Il possède un design élégant, épuré et passe-partout avec un boîtier robuste noir et clavier rétroéclairé pour une meilleure visibilité des touches dans toutes les situations d’éclairage.

Pour tenir la route, le constructeur promet jusqu’à 8 heures d’autonomie, mais il ne faut pas en espérer plus d’un PC portable dédié au gaming, car les composants demandent beaucoup de ressources en jeu. Côté connectique, on retrouve un port USB Type-C, un port 3.2 Gen 2, deux ports  USB 3.2 Gen 1, un port HDMI et une prise casque microphone. Le Bluetooth 5.0 est aussi de la partie pour connecter des accessoires sans fil.

Retrouvez le Acer Nitro 5 à 872,99 € sur Rue du Commerce

Lire aussi
Quels sont les meilleurs PC portables gamer en 2022 ?

Pour ne rien rater des Soldes d’été 2022

Les Soldes d’été ont officiellement commencé le mercredi 22 juin 2022 en France et se termineront le mardi 19 juillet au soir. Dès maintenant, plusieurs marchands ont d’ores et déjà dégainé leurs meilleures offres. Voici les promotions qui méritent votre argent.

Retrouvez toutes les meilleures offres des soldes en DIRECT

Pour ne louper aucun bon plan de cet événement, voici quelques réflexes à adopter dès maintenant afin ne rien rater des offres que nous recommandons :

  • Nous suivre sur notre compte twitter @FrandroidPromos uniquement dédié aux bons plans (pensez à activer la cloche pour recevoir les notifications en temps réel)
  • Télécharger notre application Frandroid (disponible sur iOS et Android) pour activer les notifications de la catégorie « Bons Plans » et ainsi recevoir en temps réel les nouveaux articles liés aux French Days
  • S’abonner à notre newsletter Bons Plans pour être sûr de recevoir les offres en avant-première (pas plus d’un mail par jour, désinscription en 1 clic, aucune diffusion à des tiers) :

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à HUMANOID, société éditrice du site Frandroid en sa qualité de responsable de traitement. Elles ne seront en aucun cas cédées à des tiers. Ces données sont traitées sous réserve d'obtention de votre consentement pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur Frandroid. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d'eux. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'effacement, de limitation, de portabilité et d'opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d'effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d'exercices de droits dédié.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Catégories: Mobile

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur